Ma Prime Rénov’ pour les Nuls

En 2020, l’État français a lancé MaPrimeRénov’, une aide aux propriétaires désirant effectuer des travaux de rénovation énergétique. Le but de l’État ? Inciter les particuliers à se lancer dans la rénovation de leur logement, via une aide financière. Avec deux grands types de travaux : mieux isoler et passer à un mode de chauffage plus propre. Cela permet de réduire les factures d’énergie pour les particuliers et de limiter les émissions de gaz à effet de serre. 

Dès son lancement, cette prime a connu un grand succès, avec 200 000 demandes en 2020. Le montant de l’aide est calculé en fonction des revenus des propriétaires du logement à rénover et des gains énergétiques que les travaux engendrent. MaPrimeRénov’ est désormais la principale aide de l’État à la rénovation énergétique et a pour objectif de financer la rénovation de 400 à 500 000 logements par an. Notre entreprise de rénovation énergétique vous explique comment ça fonctionne et comment en bénéficier.

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ? 

Quels sont les travaux éligibles à cette prime ? 

Pour réduire la dépense énergétique d’un logement, il y a deux principaux leviers. L’isolation et le mode de chauffage. Par conséquent, MaPrimeRénov’ se concentre principalement sur ces travaux. Voici néanmoins le détail des travaux éligibles :

Travaux d’isolation 

Concernant l’isolation, les travaux à faire dépendent du type de bâtiment et des résultats de l’audit énergétique.

  • Murs : isolation par l’extérieur et isolation par l’intérieur
  • Isolation toiture terrasse, rampants de toiture et combles perdus 
  • Remplacement des fenêtres, porte fenêtres ou parois vitrées en simple vitrage par du double vitrage
  • Protection contre le rayonnement solaire des murs ou fenêtres (uniquement dans les départements d’outre-)
  • Sur-toiture ventilée et protection de toiture (uniquement dans les départements d’outre-mer)
  • Bardage ventilé (uniquement dans les départements d’outre-mer)

Travaux de chauffage 

En matière de chauffage, il y a deux leviers. Premièrement, on remplace les énergies les plus polluantes (fioul et gaz) par des énergies plus propres. Deuxièmement, en remplace des équipements peu efficaces par des équipements économes.

Voici le détail des équipements qui peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’ :

  • Chaudière à bûches
  • Chaudière à gaz à très haute performance énergétique
  • Chaudière à granulés/pellets
  • Chauffage solaire combiné
  • Chauffe-eau solaire individuel
  • Chauffe-eau thermodynamique
  • Équipement solaire hybride (Partie thermique d’un panneau hybride)
  • Pompe à chaleur air/eau ou air/air
  • Pompe à chaleur géothermique 
  • Poêle à bûches
  • Poêle à granulés/pellets
  • Réseau de chaleur ou de froid

Autres travaux

  • Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double-flux
  • Dépose d’une cuve à fioul

Quelles sont les aides cumulables avec MaPrimeRénov’ ? 

MaPrimeRénov’ est cumulable avec 3 autres aides : 

  • Aides des collectivités locales 
  • Aides d’Action logement
  • Certificats d’économies d’énergies (CEE)

Par ailleurs, l’autre avantage est que ces travaux bénéficient de la TVA à 5,5 %.

MaPrimeRenov’ pour les particuliers 

Quels sont les ménages éligibles ? 

Si vous souhaitez réaliser des travaux figurant dans la liste ci-dessus, vous pouvez bénéficier de la prime dès lors que vous êtes propriétaire du logement dans lequel vous voulez effectuer les travaux. Tout le monde peut bénéficier de cette prime. Toutefois, elle sera plus ou moins élevée selon vos revenus et la nature des travaux. En effet, la prime est indexée sur votre revenu fiscal de référence (RFR) qui est indiqué sur votre avis d’imposition.

Par ailleurs, pour bénéficier de MaPrimeRénov’, votre logement doit avoir été construit il y a plus de 15 ans. Ce délai est réduit à 2 ans si vous remplacez votre chaudière à fioul par un nouvel équipement de chauffage ou de fourniture d’eau chaude. 

Enfin, à partir de septembre 2022, la législation devrait changer, avec l’apparition d’un nouveau dispositif : Mon Accompagnateur Rénov’. En effet, il est prévu (à confirmer), que l’obtention de MaPrimeRénov’ soit conditionnée à la validation de cet accompagnateur, qui s’assurerait que les travaux sont bien pertinents et efficaces.

Comment en bénéficier pour sa maison ou appartement ?  

Afin de pouvoir bénéficier de MaPrimeRénov’, vous devrez suivre les étapes suivantes :

  • Vérifier si vos travaux sont éligibles et définir votre catégorie selon vos revenus
  • Trouver un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement) et demander un devis 
  • Déposer votre demande sur le site MaPrimeRénov’
  • Vérifier la notification d’accord qui précise le montant de votre aide
  • Réaliser vos travaux et payer les artisans
  • Transmettre les factures afin de recevoir l’aide 

Quel montant peut-on espérer pour un ménage ? 

L’avantage de MaPrimeRénov’ est qu’elle est versée quels que soient vos moyens, à partir du moment où vos travaux sont éligibles. La prime est versée en une fois, dès la fin des travaux, pour faciliter leur financement. Une avance de frais peut être accordée afin d’aider à régler l’acompte des travaux. Il est également possible de mandater quelqu’un (proche, artisan agréé…) pour faciliter les démarches.

Le montant que vous allez percevoir dépendra de vos revenus, de la nature de vos travaux et de leur prix. Selon votre revenu fiscal, vous serez dans la catégorie Bleu, Jaune, Violet ou Rose ; des foyers les moins aisés aux plus aisés. 

Voici des ordres de grandeur de la prime que vous pouvez recevoir selon votre catégorie et le type de travaux à réaliser :

BleuJauneVioletRose
Isolation des murs par l’extérieur
75 €/m²

60 €/m²

40 €/m²

15 €/m²
Isolation des toitures terrasses
75 €/m²

60 €/m²

40 €/m²

15 €/m²
Dépose d’une cuve à fioul
1 200 €

800 €

400 €

Chaudière à granulés
10 000 €

8 000 €

4 000 €

Montant de l’aide MaPrimeRénov’ selon le RFR

MaPrimeRénov’ pour une copropriété 

Quelles sont les copropriétés éligibles à MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov peut être versée aux copropriétés souhaitant effectuer des travaux de rénovation énergétique (éligibles) dans les parties communes. Pour cela, la copropriété doit répondre à plusieurs critères. Elles doivent :

  • Réaliser des travaux permettant un gain énergétique de 35 %
  • Se composer d’au moins 75 % de résidences principales
  • Être immatriculées au registre national des copropriétés 

D’autre part, l’aide aux copropriétés peut se cumuler avec une aide MaPrimeRénov’ individuelle pour les ménages aux revenus modestes. Par exemple, un ménage au profil MaPrimeRénov’ Jaune peut bénéficier de 750 € et un profil Bleu de 1 500 €.

Comment en bénéficier pour son bâtiment ? 

Afin que votre copropriété bénéficie de l’aide, votre syndic doit s’occuper des démarches, qui sont simplifiées dans ce cas-là. Voici les 7 étapes à suivre : 

  • Vérifier que la copropriété est immatriculée 
  • Créer son compte sur le site MaPrimeRénov’
  • Désigner l’AMO (Assistance à maîtrise d’ouvrage)
  • Voter les travaux en AG
  • Déposer sa demande
  • Réaliser les travaux de rénovation 
  • Transmettre l’ensemble des factures

Quel montant peut-on espérer pour une copropriété ? 

La copropriété réalisant des travaux pour améliorer sa performance énergétique se verra recevoir 25 % du montant des travaux avec un maximum de 3 750 €/ logement. De plus, le montant des travaux ne peut pas excéder 15 000 € x le nombre de logements. 


Un projet de rénovation ?