Papier peint : le guide ultime

Pose de papiers peints et peintures dans le 92

Le papier peint, un incontournable de la déco. Ce revêtement mural permet d’habiller élégamment une chambre, un salon ou encore un bureau. On l’apprécie avec des motifs jungle, en panoramique, ou en tête de lit. Toutefois, avant de se lancer, il faut bien choisir son papier peint, selon son budget. En effet, le papier peint peut coûter de 10 à 60 euros du m². De plus, si vous faites appel à un artisan, comptez 20 à 40 euros par m². Pour tout savoir sur le papier peint et découvrir les dernières tendances, notre entreprise de peinture vous a préparé ce guide. Découvrez également nos plus beaux chantiers de papier peint en images.

Comment choisir son papier peint ?

Le papier peint traditionnel

Constitué essentiellement de papier, le papier peint traditionnel (ou standard) existe sous deux formes. Le simplex se constitue d’une seule épaisseur de papier sur laquelle est imprimé le motif. Ensuite, le duplex contient une épaisseur de papier supplémentaire. Les principales caractéristiques pour la pose sont :

  • Encollage de l’envers du revêtement ;
  • Détrempe indispensable (contrôle du temps).

Avantages

  • Budget limité : il est possible de trouver des modèles à des prix très attractifs.
  • Adapté aux pièces avec peu de passage : c’est un modèle recommandé dans les pièces avec peu de passage et non humides (séjour, couloir ou chambre).

Inconvénients

  • Fragilité : il est relativement fragile en raison de sa faible épaisseur.
  • Pose compliquée : la pose est assez délicate et nécessite un support très bien préparé.
  • Temps de détrempe : il nécessite de laisser la colle imprégner le papier avant de la pose sur le mur. C’est donc plus long à poser que l’intissé.
  • Entretien : il ne peut pas être lessivé, seulement lavé ou épongé.
Transformation d'un appartement de 150m2
Papier peint dans un salon

L’intissé

Ensuite, le papier peint intissé se constitue d’un assemblage de fibres textiles compressées (polyester, cellulose), recouvert d’une couche de vinyle. Voici ses grandes caractéristiques :

  • Facile à poser ;
  • Coûteux : en moyenne 20 % plus cher qu’un papier peint classique. 

Le papier peint vinyle

Le papier vinyle est un revêtement mural constitué d’une couche de papier recouvert d’une couche de vinyle, autrement dit d’une pellicule de PVC. C’est sur cette seconde couche que sont imprimés les motifs. C’est un revêtement qui se décline sous deux formes : 

  • Compact : constitué d’une couche de papier et d’une fine couche de PVC.
  • Expansé : constitué d’une couche de papier et d’une pellicule de PVC chauffée à 220° C qui lui donne un effet de matière. 

Ensuite, suivant le type de papier vinyle que vous choisirez, sa pose peut différer : 

  • Encollage sur le mur.
  • Encollage de l’envers du revêtement puis détrempe avant la pose sur le support.

Avantages du vinyle

  • Épaisseur : grâce à son épaisseur, il permet de masquer toutes les petites irrégularités du mur. En revanche, si votre support possède d’importants défauts, tournez-vous vers un papier vinyle expansé. C’est le plus robuste de la gamme et il possède d’excellente qualité d’isolation phonique. 
  • Imperméable : le vinyle possède des propriétés imperméables. En effet, sa seconde couche de vinyle lui permet d’être posé dans n’importe quelle pièce de la maison, y compris dans les pièces humides (salle de bain, WC, cuisine…). 
  • Résistant et lessivable : lessivable voire brossable, c’est un papier peint qui résiste bien aux UV. Ce qui sous-entend qu’il aura tendance à vieillir moins rapidement qu’un papier peint traditionnel par exemple.

Inconvénients du vinyle

  • Coûteux : concernant le prix, le vinyle est plus cher qu’un papier peint traditionnel. Comptez en moyenne de 10 à 60 euros le rouleau contre 5 à 15 euros pour un papier peint traditionnel.

Le papier peint magnétique

Depuis quelques années, les fabricants élargissent leurs gammes en créant des papiers peints innovants. En effet, ils allient l’esthétique et la fonctionnalité en répondant à des problématiques bien spécifiques. En voici un exemple. 

Le papier peint magnétique se compose d’une face adhésive qui se fixe sur le mur et qui permet de le positionner autant de fois que vous le souhaitez. La seconde face est magnétique, qui permet, par exemple, de placer des éléments décoratifs.

Les caractéristiques du papier magnétique sont :

  • Facile à poser.
  • Large choix de motifs, coloris, matières…
  • En moyenne de 60 à 70 euros le m².

Le papier peint adhésif 

Le papier peint adhésif est composé d’une base en vinyle dans une matière intissée. Concernant sa pose, il suffit de décoller le film plastique qui compose la face adhésive et de le coller sur le mur.

Les caractéristiques de l’adhésif sont :

  • Prêt à poser.
  • Lavable et simple d’entretien.
  • Imperméable, convient aux pièces humides.
  • En moyenne de 45 à 50 euros le m².

Le papier peint anti-onde

Composé de motifs tracés dans une encre conductrice contenant des particules d’argent, le papier anti-onde permet de filtrer les fréquences GSM et Wi-Fi.

Les caractéristiques du papier anti-onde sont :

  • Réduit d’environ 90 % le rayonnement à haute fréquence.
  • Possibilité de le peindre ou recouvrir d’un autre papier peint (à motif par exemple).
  • Imperméable, donc convient aux pièces humides.
  • En moyenne de 40 à 50 euros le m².

Le papier peint acoustique

Le papier peint acoustique est composé d’une armature textile à base de fils de polyester avec une enduction acrylique.

Les caractéristiques de l’acoustique sont :

  • Haute absorption phonique.
  • Lessivable.
  • Disponible en finition vinyle ou textile.
  • En moyenne de 50 à 80 euros le m².

Comment pose-t-on du papier peint ?

La préparation du support

Tout d’abord, avant chaque chantier, il est important de protéger la pièce. Idéalement, on utilise une bâche autoadhésive. Ensuite, avant de poser le papier peint, on prépare le support.

Si le revêtement actuel est de la peinture, la préparation est relativement simple. On s’assure que le mur est parfaitement lisse. Au besoin, on le rebouche et lisse avec de l’enduit. Ensuite, on lessive le mur. Puis, pour faire les choses dans les règles de l’art, on applique une sous-couche colorée, de la même couleur que le papier peint. Cela permet de ne pas voir d’éventuelles bordures entre les lés de papier peint, et d’éviter les joints ouverts.

Si le revêtement est déjà un papier peint, il faut le décoller. Une fois le papier arraché, on s’assure que le mur est bien lisse et propre.

L’encollage du papier

Dans le cas d’un papier peint standard, on encolle le papier peint avant de le poser. L’encollage consiste à appliquer de la colle sur le dos du papier peint. Voici les grandes étapes :

  1. Préparez la colle en suivant les instructions du fabricant ;
  2. Mesurez la hauteur du mur et découpez des bandes à la bonne taille en ajoutant quelques centimètres en haut et en bas ;
  3. Étalez la colle sur le dos du papier à l’aide d’un pinceau ou d’un rouleau, en partant du centre vers les bords ;
  4. Pliez le papier peint en accordéon en ramenant les deux extrémités l’une vers l’autre, colle contre colle ;
  5. Laissez reposer pendant quelques minutes pour que la colle pénètre bien.

La pose

Une fois le papier encollé, on passe à la pose. Si l’on prend l’exemple d’une pose sur un mur, voici les grandes étapes :

  1. Posez le papier peint sur le mur en le faisant correspondre au niveau du plafond ;
  2. Lissez avec une brosse pour éliminer les bulles d’air et les plis ;
  3. Répétez l’opération avec les autres bandes jusqu’à ce que le mur soit entièrement recouvert ;
  4. Laissez sécher la colle.

Enfin, pour plus de détails, découvrez notre article comment poser un papier peint.

Quel budget pour un papier peint ?

De quoi dépend le prix d’un papier peint ?

Tout d’abord, le prix dépend de la marque. Entre un produit de distributeur (type Leroy Merlin ou Castorama) et un produit de grande marque, le prix peut varier de 1 à 20. Entre les deux, il y a évidemment des différences de qualité, mais c’est aussi une question de design.

Ensuite, le prix dépend du type de papier. Comme vu précédemment, l’intissé, le vinyle et certains papiers spéciaux sont plus coûteux.

Papier peint haut-de-gamme

Parmi les marques de papier peint haut-de-gamme, on va retrouver PaperMint, Isidore Leroy, Farrow & Ball… En moyenne, comptez 200 à 300 euros par rouleau. Sachant qu’avec un rouleau, vous pouvez couvrir environ 5 m², cela fait de 40 à 60 euros par m².

Papier peint abordable

Ensuite, si vous achetez un modèle d’entrée-de-gamme dans une grande surface de bricolage, comptez plutôt 10 à 50 euros par rouleau. Si l’on rapporte à la surface, cela fait 2 à 10 euros par m². De même, vous pouvez trouver des modèles abordables chez les fabricants et distributeurs spécialisés. Par exemple, les magasins Tollens proposent une large gamme de revêtements muraux.

Le budget pour la pose par un artisan

Poser un papier peint n’est pas toujours aisé. Parfois, il vaut mieux faire appel à un professionnel. Dans ce cas, le prix de la pose d’un papier peint dépend de plusieurs facteurs. Pour estimer le budget, il faut considérer :

  • Surface à couvrir : en général, on applique un prix par m² à la surface. Ce prix par m² est dégressif à partir d’un certain stade, car l’artisan peut faire des économies d’échelle.
  • État du support : si le mur ou plafond est en mauvais état, la préparation du support sera longue. De même, s’il faut décoller un papier existant. En revanche, si le support est en bon état, la préparation sera minime.
  • Complexité/type de papier peint : selon le modèle et la complexité des raccords, le prix sera plus ou moins élevé.
  • Accessibilité : si un échafaudage est nécessaire ou qu’il faut travailler en hauteur, le budget sera également plus élevé.

Au global, pour donner un ordre de grandeur, comptez 20 à 40 euros par m² pour la main d’œuvre en passant par un artisan.

Quelles sont les tendances actuelles ?

Comme nous posons régulièrement du papier peint pour nos clients, nous sommes en première ligne pour suivre les grandes tendances. Pour résumer, en ce début 2023, on observe quatre grandes tendances : jungle, panoramique, quatre murs et tête de lit.

Le motif jungle

Le papier peint jungle est le plus demandé actuellement. Ainsi, on trouve une multitude de modèles avec des motifs de palmiers et d’autres plantes tropicales. On le retrouve aussi bien dans une chambre qu’un salon. Il vient apporter une touche végétale et colorée.

Le papier peint panoramique

Le panoramique permet de créer une fresque sur un large pan de murs, en combinant plusieurs lés de papier. C’est beau, mais compliqué à poser. Pour réussir les raccords et éviter les décalages. Il vaut mieux avoir le coup de main.

Le papier peint quatre murs

Traditionnellement, on applique le papier peint sur un pan de mur dans une pièce. Toutefois, la tendance actuelle est de couvrir l’ensemble des murs d’une pièce. Cela permet de créer une ambiance beaucoup plus immersive et originale.

Le papier peint en tête de lit

La tête de lit en papier peint est un grand classique. Cela fait plusieurs années que c’est dans l’air du temps, mais la demande ne faiblit pas. En même temps, vu le temps que l’on passe dans son lit, cela vaut le coup d’investir et d’avoir une belle déco.

Nos plus beaux chantiers en images

Nos artisans posent régulièrement du papier peint. Découvrez certaines de nos réalisations récentes en images.

Panoramique dans une chambre d’adulte

Tout d’abord, le papier peint est parfait pour une chambre. C’est d’ailleurs dans ces pièces que nous avons le plus de projets de pose. Voici un bel exemple de travaux de peinture et papier peint à Boulogne (92). Dans la chambre parentale, on retrouve ce beau panoramique. Il s’agit du modèle Brumes matinales 08 de la marque Acte Déco.

Papier peint forêt pour une ambiance tropicale dans une chambre.

Papier peint dans une chambre d’enfant

Ensuite, dans ce même appartement à Boulogne, on retrouve un autre panoramique, dans la chambre des enfants. On y retrouve différents animaux sauvages : éléphant, girafe, tortue, flamant rose… Il s’agit du modèle Metrozoo de la marque Les Dominotiers.

Prix d'une pose de papier peint
Artisans Monsieur Peinture

Papier peint dans un salon

Le papier dans le salon, c’est plus osé, mais cela marche bien aussi. Chez l’un de nos clients, nous avons posé pas moins de quatre papiers peints dans un bel appartement parisien. Dans le salon, on retrouve le modèle Blue Pine de Little Greene.

Transformation d'un appartement de 150 m2. Papier peint Blue Pine de Little Greene.
Papier dans un salon

Papier peint dans une cuisine

Lors de la rénovation de cet appartement à Saint-Mandé (94), nous avons posé trois modèles différents. Dans la cuisine, ouverte sur la salle à manger, on retrouve le modèle Hick’s Hexagon de Cole and Son.

Papier peint dans la cuisine : Hick’s Hexagon de Cole and Son Noir
Une cuisine à Saint-Mandé

Papier peint dans des bureaux

Les bureaux sont des lieux propices pour poser un papier. Cela permet d’ajouter de l’originalité et de la couleur tout en restant élégant. Par exemple, nos artisans ont combiné papier peint et peinture dans ces bureaux. Cela permet de donner beaucoup de cachet au siège de cette entreprise du secteur de la finance.

Papier peint et peinture dans bureaux à Paris
Des bureaux à Paris

Questions fréquentes

Quel est le papier peint le plus facile à poser ?

Le papier intissé ou vinyle est le plus simple à poser. Par ailleurs, attention aux panoramiques, qui sont particulièrement compliqués à poser.

Comment calculer la bonne quantité ?

Tout d’abord, mesurez précisément la hauteur et la largeur à couvrir. Ensuite, regardez les dimensions d’un rouleau. Pour éviter les erreurs, nous recommandons de faire un croquis.

Quelle est la taille d’un lé de papier peint ?

Cela dépend des fabricants. En moyenne, comptez 10 m de longueur et 50 cm de largeur par lé ou rouleau. Par conséquent, un lé permet de couvrir en moyenne 5 m².

Peut-on agrandir visuellement une pièce avec du papier peint ?

Le papier n’est pas la solution privilégiée pour agrandir visuellement une pièce. C’est plutôt la peinture de couleur qui permet de modifier les volumes d’une pièce.


Un projet de pose de papier peint ? Estimez le budget en quelques clics.

Nos articles sur le même thème