Peinture blanche : comment bien la choisir ?

PEINTURES FARROW & BALL APPARTEMENT HAUSSMANNIEN

La peinture blanche est la peinture la plus utilisée en matière de rénovation d’intérieur. Et pour cause, elle va d’abord avoir un intérêt purement pratique. C’est la peinture blanche qui sert de sous-couche avant l’application de toute autre peinture. C’est aussi la peinture qui, par essence, est la plus polyvalente. Étant donné qu’elle a la caractéristique d’être de couleur neutre, la peinture blanche s’associe avec toutes les autres couleurs et peut être utilisée dans toutes les pièces de la maison, et sur tous les supports (murs, plafonds, portes, etc). En matière de décoration, la peinture blanche est “la” peinture indémodable et intemporelle

Cela dit, il n’existe pas sur le marché un seul type de peinture blanche. Les gammes proposées par les vendeurs de peinture vont différer en fonction de la teinte de blanc, ainsi que de la finition de la peinture. Suivant la même logique, les prix seront également différents. Monsieur Peinture, entreprise de peinture et rénovation, vous aide à choisir la peinture blanche qu’il vous faut ! 

Quelles sont les différentes teintes de peinture blanche ? 

Du blanc pur au blanc teinté 

La peinture blanche existe en une multitude de teintes différentes. En effet, elle va se décliner en un large choix de tons et de sous-tons. 

Le blanc pur, blanc profond ou encore blanc parfait, sera un blanc qui sera dénué de tous pigments. Il s’agit de la première couleur à laquelle on pense quand on évoque le terme de peinture blanche. 

À côté de cela, on va classifier les teintes de blancs en fonction de la famille à laquelle ils appartiennent. 

Peinture Blanche et ton neutres

peinture blanche aux tons neutres


Un projet de peinture ?


Les blancs “chauds”

Les blancs “chauds” résultent du mélange de blanc avec des pigments colorés comme le jaune ou le rouge, par exemple. 

Parmi les peintures blanches aux tons chauds, il y a celles qui tendent vers le jaune.

Pour vous donner un exemple de chaque teinte, nous avons sélectionné une référence dans le nuancier de peinture Tollens / Cromology. Ces couleurs peuvent être teintées dans n’importe quel magasin de peinture.

  • Blanc crème  (CR4013-1 Sirot d’Orgeat)
  • Ivoire (CR4002-3 Ivoire)
  • Ecru (CR4001-6 Jasmin)
  • Blanc cassé (CR4001-4 Blanc Clair)

Ces teintes de blanc auront des sous-tons beiges.

Aussi, font parties des blancs chauds, les peintures blanches qui mélangent blanc et rouge comme le blanc  : 

  • Rosée (CR4024-2 Lune Rose)
  • Poudre de riz (CR4017-3 Panais)
  • Cuisse de nymphe (CR4024-4 Saphir Rose)
Peinture Blanche et tons chauds

peinture blanche aux tons chauds

Les blancs “froids”

En parallèle, et comme leur nom l’indique, les blancs “froids” vont résulter d’un mélange de blanc avec des couleurs froides comme le bleu ou le gris. 

Parmi les peintures blanches aux tonalités bleutées, vous trouverez le blanc : 

  • Azur (CR4038-1 Verre Givré)
  • Lunaire (CR4038-3 Azote)
  • Opalin (CR4038-4 Cristalin)

Quant aux blancs grisâtres, vous aurez le choix entre le blanc : 

  • Albâtre (CR4004-2 Blanc Antique)
  • Argile (CR4011-4 Hiver)
  • Blanc de lait (CR4011-1 Grivele)
Peinture Blanche et tons froids

peinture blanche aux tons froids

Comment choisir la bonne teinte de peinture blanche ? 

Plusieurs paramètres vont vous aider à choisir la teinte de peinture blanche la plus adéquate pour votre intérieur :

  • le support sur lequel la peinture est appliquée
  • l’ambiance souhaitée dans la pièce
  • la couleur avec laquelle sera associée la peinture blanche 

La bonne teinte de peinture pour le bon support 

On préférera un blanc totalement neutre pour le plafond ou pour les contours de fenêtres, par exemple. Cela aura pour effet de donner visuellement à ces surfaces un aspect totalement propre, lisse et dénué d’imperfections. De plus, mettre un blanc pur au plafond aura également pour conséquence de donner une impression de grandeur à la pièce. À l’inverse un plafond sombre créera une ambiance feutrée et intimiste.

Pour donner un peu plus de cachet aux murs et créer une véritable ambiance d’intérieur, on conseillera de choisir un blanc teinté, aux tonalités chaudes ou aux tons plus froids. 

Choisir sa teinte de peinture blanche en fonction de l’ambiance souhaitée 

La peinture blanche aux tons chauds sera idéale pour donner une touche chaleureuse et cosy à vos espaces intérieurs. Ce sont des teintes parfaites pour apporter douceur aux pièces comme le salon, ou encore les chambres. Ce sont également des teintes qui accentuent la luminosité. 

La peinture blanche aux tons froids apporte un effet plus épuré, contemporain et moderne à vos pièces. C’est une peinture qui aura tout à fait sa place dans une salle de bain ou encore dans une cuisine.

Associer la peinture blanche avec d’autres couleurs 

Pour savoir quelle est la bonne teinte de peinture blanche à associer avec une peinture colorée, on applique la règle qui dicte qu’en matière de peintures les « contraires qui s’attirent ». Si vous associez du blanc avec une peinture colorée comme le rouge, l’orange ou encore le rose, il sera préférable de choisir un blanc aux tons froids. Inversement, si la peinture associée avec le blanc est de couleur grise, bleue ou verte, il est conseillé d’opter pour des tons plus chauds. L’association des différents tons entre eux doit in fine créer du contraste : un blanc froid avec une peinture aux tons chauds et un blanc chaud avec une peinture aux tonalités froides.

Comment choisir la meilleure finition de peinture blanche ? 

La peinture blanche peut adopter 4 finitions : mate, veloutée, satinée ou brillante.

La différence entre toutes ces finitions est leur taux de réflexion de la lumière. Dans le cas de la peinture blanche, cet élément a toute son importance puisque le blanc est, par nature, la couleur qui attrape le plus facilement la lumière. De surcroît, chacune de ses finitions a des caractéristiques particulières, et un rendu différent. 

Blanc mat

Le premier avantage avec une peinture blanche mate est qu’elle cache les défauts présents sur le support. Elle est donc idéale pour les plafonds mais aussi pour les murs qui présentent des petites irrégularités. Le mat apporte de la sobriété et de la simplicité en termes de décoration d’intérieur. Il ne réfléchit que très peu la lumière entrante. Vous pouvez l’appliquer sur des murs sur lesquels tape le soleil sans risquer d’être trop ébloui. 

Blanc velours

Ensuite, vient la peinture blanche velours. Comme son nom l’indique, elle aura un rendu velouté, poudré et soyeux sur le support. C’est une finition qui est choisie pour son effet assez subtil et original. En termes d’ambiance, la finition velours crée une atmosphère douce et enveloppante

Blanc satin

La peinture blanche à finition satinée, quant à elle, est un bon compromis entre les finitions mate/velours et la finition brillante. Elle apporte du relief à une pièce, surtout quand elle est posée sur un mur exposé au soleil. Elle est polyvalente, dans le sens où elle peut être utilisée dans toutes les pièces de la maison.

Blanc brillant

Pour terminer, la peinture blanche brillante est celle qui reflètera le plus la lumière. Appliquée sur les murs d’une entrée ou d’un couloir, elle saura donner une impression de largesse à ces espaces souvent longs et exigus. Cependant, son inconvénient est qu’elle laisse apparaître les défauts des supports. Veillez donc à appliquer ce type de peinture sur un mur totalement plat et propre. 

Les erreurs à ne pas commettre en matière de peintures blanches

Peinture lavable vs peinture lessivable 

La couleur blanche, quelle que soit sa teinte, a le désavantage de mettre en avant les tâches. Il faudra accorder une attention particulière à ce que vos peintures blanches soient lavables, voire au mieux lessivables. La différence entre une peinture lavable et lessivable réside dans le fait que la première se nettoie à l’eau, tandis que la seconde peut en plus être nettoyée avec du détergent. Les peintures lessivables ont aussi un taux de résistance très élevé à l’humidité. Elles sont donc parfaites pour habiller les pièces comme la salle de bain ou la cuisine. 

À savoir, qu’en général le blanc mat est lavable mais pas lessivable. A l’inverse, les peintures blanches velours, satinées ou encore brillantes sont dans la plupart des cas lessivables.

Application de plusieurs couches de peinture

En matière de travaux et de rénovation, la peinture blanche est une peinture qui nécessitera plusieurs couches d’application pour avoir le rendu escompté. Une première couche qui servira de base primaire, puis une deuxième (voire troisième) couche, en guise de finition. Veillez à respecter un temps de séchage d’environ 2 heures entre chaque couche, et voyez au fur et à mesure, si vous obtenez l’opacité et la couvrance voulue. 

Top de blanc tue le blanc

Une décoration avec des plafonds blancs, des murs blancs, des portes blanches et des contours de fenêtres blancs risqueraient de rendre trop impersonnel votre intérieur. En effet, cela peut laisser transparaître une atmosphère froide, fade ou encore une déco trop classique. L’idée est d’utiliser la peinture blanche pour jouer sur les contrastes, que ce soit avec d’autres couleurs (comme vu précédemment) ou encore pour mettre en évidence des pièces de mobilier qui ont un certain cachet. Une peinture “all white” peut tout de même être privilégiée dans le cadre d’une déco bohème. À associer donc avec un beau sol en parquet, des pièces de déco en bois et un peu de verdure.

Quel est le prix de la peinture blanche en fonction de sa teinte ? 

De manière générale, il n’y a pas une très grande différence de prix en fonction des teintes de blancs. Le prix de la peinture blanche va surtout varier en fonction de plusieurs paramètres : 

  • type de peinture (peinture à l’huile ou à l’eau)
  • marque de peinture
  • finition de la peinture

Que ce soit pour un blanc pur, un blanc aux tons chauds ou un blanc aux tons froids, le prix de la peinture blanche oscillera entre 10€ et 50€ le litre


Un projet de peinture ?