La symbolique des couleurs à travers le monde

La lumière en général et les couleurs en particulier sont des phénomènes puissants qui influencent fortement nos comportements. En effet, les couleurs ont une incidence sur notre humeur, nos perceptions et nos comportements. Personne n’aurait l’idée l’idée de peindre une chambre d’enfant en rouge vif. On sait tous que se perdre dans le vert de la nature ou le bleu de l’océan a des vertus apaisantes. Cependant, la signification des couleurs est différente selon le continent ou le pays. Monsieur Peinture vous résume dans cette article la symbolique des couleurs à travers le monde.

Les symboliques universelles

La symbolique des couleurs diffère selon les régions du monde. Toutefois, il existe certaines symboliques universelles, partagées dans tous les pays.

Le noir est généralement associé à la mort, l’affliction et le désespoir.

Le gris a une signification assez universelle à travers le monde. Son absence de saturation induit traditionnellement l’idée de tristesse, la monotonie et la peur. Une couleur omniprésente dans les laboratoires scientifiques qui représente par ailleurs la modernité et les technologies.

La couleur jaune est une couleur positive à travers l’intégralité du globe.

Le blanc est toujours synonyme de paix et de pureté.

Dans le monde entier, le rose demeure la couleur de la jeunesse et de la féminité.

Concernant la couleur rouge. On retrouve à travers le globe les notions d’énergie, de force, de pouvoir. Le rouge est la couleur principale de l’interdiction.

L’orange qui est également une couleur chaude et solaire rappellera les notions d’énergie et de joie de vivre.

Le bleu est la couleur « officielle » du froid, de la tranquillité et de mélancolie. De plus, on l’associe généralement à des notions de spiritualité.

Le vert est la couleur de la vie, de la fertilité. Omniprésent dans la nature, il met en avant l’énergie et le calme.

La symbolique des couleurs en Occident

Le noir : en Occident, le noir représente le luxe et l’élégance.

Le blanc : on l’associe directement aux mariages, aux naissances…

Le rose : cette couleur est associée aux sentiments d’amour, la tendresse et la douceur.

Le bleu : en Occident, il est synonyme de calme et de foi. Par exemple, la Vierge Marie est souvent habillée de bleu.

Le vert : le vert symbolise l’espérance et la chance. Il représente par ailleurs l’écologie et à l’inverse du rouge la permission.

Les significations des couleurs en Afrique et au Moyen-Orient

Le noir : il représente la noblesse, mais également l’illégalité, le mystère, la sournoiserie et l’escroquerie.

Le blanc : au Maghreb, le blanc est aussi associé aux sentiments de joie et de fête. Au contraire, dans une partie de l’Afrique, on le voit comme la mort, les sinistres ou la tristesse.

Le jaune : il représente l’intellect, la lumière et la clarté. En Orient, on l’associe généralement au pouvoir, au succès et à la richesse comme cette couleur se rapproche de l’or. Si l’on passe par l’Égypte, le jaune représente la joie et la prospérité, mais également le deuil.

Le bleu : en Afrique, on utilise le bleu pour dévoiler pureté et fraîcheur. Pour l’Égypte, du temps des pharaons, il portait le bonheur dans l’au-delà.

Le vert : très présent dans le monde musulman, c’est la couleur principale de l’Islam.

La symbolique des couleurs en Asie

Le blanc : en Chine, le blanc sera rattaché à l’attente et l’absence.

Le jaune : si on se concentre sur la Chine, le jaune est la couleur de l’empereur, de la naissance, la santé, mais aussi de la sociabilité, la communication, reconnaissance, c’est une couleur qui fait honneur. Au Japon, on ajoutera les notions de grâce et de noblesse.

Le rose : lorsque l’on se dirige vers l’Inde, le rose est une couleur indiquant une grande spiritualité.

Le bleu : en Chine, il représente la sagesse et l’immortalité.

L’orange : pour la Chine et l’Inde, cette teinte est synonyme de changement, de mouvement et d’un besoin de conquête.

Le vert : en Inde, il indique la pureté et harmonie. Au Japon, c’est la teinte du futur, de la jeunesse, de la vie éternelle alors qu’en Chine, on l’associe à la tromperie.