Parquet stratifié : pose et coût au m²

Intérieur avec un parquet stratifié

Le parquet stratifié, ou sol stratifié, est un revêtement de sol qui a la particularité d’imiter les parquets en bois véritable, tout en restant bien plus économique que ces derniers. En comparaison au carrelage ou encore aux carreaux de ciment, il reste un revêtement de sol récent. En effet, il a été conçu et mis au point dans les années 1980, en Suède. Il s’agit d’un sol synthétique de plusieurs couches compressées qui permettent d’obtenir des planches qui peuvent se clipser entre elles. Ainsi, la pose du parquet stratifié est relativement simple et moins coûteuse qu’une pose de parquet en bois massif. En termes de coûts, comptez entre 10 à 40 € le m² pour l’achat des planches, et 20 à 35 € le m² pour la pose réalisée par un professionnel.

La composition des lames de sol stratifié

Comme son nom l’indique, le parquet « stratifié » est un empilement de plusieurs « strates » différentes qui, assemblées entre elles, donnent le rendu que l’on connaît. Au total, on compte quatre couches distinctes.

Schéma de la composition du parquet stratifié
Les parquets du nord ©

En commençant par le bas de la lame de parquet stratifié, on retrouve une couche de contrebalancement, dite aussi couche de contre-parement. Il s’agit de la couche qui permet d’accroître la stabilité de la lame. 

Au-dessus de celle-ci, il y a la couche support constituée par un panneau en bois HDF (High Density Fibre Board). Ce n’est pas du bois véritable, mais de la sciure de bois comprimée ou des fibres de bois raffinées. 

La couche qui se trouve au-dessus du support est une feuille de décor. Elle permet de donner l’aspect “bois” aux lames de parquet stratifié. En principe, il s’agit d’une photo en haute définition qui représente des lames de parquet en bois noble. 
Enfin, la couche supérieure est composée de résine de mélamine et de cellulose qui permet de protéger la planche de parquet. Elle lui assure une meilleure résistance contre l’usure.

Les avantages et inconvénients du sol stratifié 

Les avantages du parquet stratifié

Le parquet stratifié est un revêtement de sol résistant et facile d’entretien. Il existera un grand choix de parquets stratifiés, tant au niveau de l’esthétique du bois imité que de la couleur de ce dernier. Aussi, le revêtement de sol peut adopter différentes finitions : 

  • rendu lisse ;
  • légers reliefs structurés ;
  • rendu synchrone avec une imitation très ressemblante des veinures du bois. 

Le parquet stratifié est un revêtement parfait pour le sol des chambres d’enfant, des salles de jeu, des suites parentales ou des salons. En effet, le jet d’objets (ou de jouets) sur le sol fait moins de bruit quand il s’agit de stratifié que de bois brut. Aussi, le parquet stratifié permet d’avoir un sol à température ambiante en été (il ne garde pas la chaleur). 

De plus, certains parquets stratifiés peuvent être posés sur un sol chauffant. Cela dit, il faudra vérifier au préalable la compatibilité de ce type d’installation auprès du fabricant. À savoir également que la pose clipsée du sol stratifié réduit le rendement du chauffage au sol et qu’il y a un risque de déformation des lames de parquet au fil du temps. 
Quoi qu’il en soit, le parquet stratifié offre tout de même de nombreux avantages avec un bon rapport qualité/ prix.

Les inconvénients du revêtement stratifié

En matière d’inconvénients, le stratifié est composé de fibres de bois compressées. C’est la raison pour laquelle, il craint l’humidité et les éclaboussures d’eau. Par conséquent, il est préférable de ne pas l’installer dans les pièces humides comme la cuisine ou la salle de bain. 

De surcroît, bien qu’il imite le parquet en bois massif, il ne dispose pas de la même robustesse. Sa durée de vie est de 10 à 25 ans en moyenne. Au contraire du bois massif, qui peut être rénové, une fois usé, vous devrez renouveler le sol stratifié
Enfin, à l’instar des sols PVC ou vinyle, le sol stratifié contient du plastique. Par conséquent, il ne s’agit pas d’un revêtement dit “respectueux de l’environnement”.

Comment poser du parquet stratifié ?

La préparation du support

Avant d’entamer la pose des lames de revêtement stratifié, il sera impératif de veiller à ce que le sol soit plat, et en bon état. Globalement, il sera possible de poser du stratifié sur un sol déjà existant de type carrelage ou béton ciré. Cependant, il est déconseillé de poser des lames de parquet stratifié sur de la moquette. Il sera préférable de faire une dépose de la moquette au préalable. 

De plus, si votre sol présente de trop gros défauts, réaliser un ragréage permettra d’aplanir le support.

La pose de sous-couches

La pose de sous-couches est une étape optionnelle, mais plutôt préconisée. Deux types de sous-couches seront recommandés. 

La sous-couche pare-vapeur est un rouleau en mousse polyéthylène. Elle permet à ce que l’humidité contenue dans le sol ne remonte pas au niveau des lames de parquet. Ainsi, cette sous-couche protège le revêtement stratifié contre les moisissures et les déformations. Sur le pare-vapeur, vous pouvez en plus installer une sous-couche phonique pour améliorer l’isolation acoustique de la pièce.

La pose des lames de parquet stratifié

La pose des planches de parquet est une pose clipsée. C’est une pose assez facile puisqu’il faudra emboîter les lames entre elles, planche après planche. Elles ne sont pas collées au sol. 

Pour commencer, placez la première lame dans l’un des angles de la pièce. À savoir, qu’il est conseillé de poser les planches de parquet stratifié dans le sens de la lumière. Pour faciliter l’emboîtement des planches, munissez-vous d’un bloc de frappe et une double équerre. 

Pour finaliser la pose, il faudra réaliser la découpe du surplus de lames de parquet restantes. Vous pourrez utiliser une presse coupante, une scie sauteuse ou une scie circulaire. 
Pour cacher les irrégularités que présenteraient les lames placées aux extrémités, installez des plinthes et une barre de seuil.

Comment réaliser l’entretien d’un sol stratifié ?

Pour nettoyer un parquet stratifié, rien de plus simple ! Aspirez les poussières puis passez une serpillère à peine mouillée ou bien essorée sur le sol. Pour rappel, le revêtement stratifié craint l’eau. C’est pourquoi, utilisez une petite quantité d’eau lors du nettoyage du sol stratifié. Les produits très chimiques sont aussi à éviter. Enfin, sachez qu’il existe des nettoyants doux spéciaux pour parquets et sols stratifiés.

Parquet stratifié : prix au m²

Combien coûte un parquet stratifié ?

Le prix du revêtement stratifié va dépendre de son épaisseur. En effet, plus les lames seront épaisses, plus le prix du parquet stratifié au m² sera élevé. À titre d’illustration, si vous avez une famille nombreuse et que la pièce dans laquelle les planches seront installées connaît un fort passage, alors choisissez un parquet stratifié de 8 à 12 mm. 

Aussi, le fabricant et la qualité du revêtement stratifié seront des éléments qui influeront sur le prix.

Globalement, les prix des parquets stratifiés varieront de 10 à 40 € le m² (hors prix de pose).

Passage sur le parquetL’épaisseur des lames de parquetPrix au m²
(fourniture uniquement)
Passage intensif8 à 12 mm20 à 40 €
Moyen7 à 8 mm10 à 20 €
Limité6 à 8 mm10 à 15 €
Tableau récapitulatif des caractéristiques du parquet stratifié

Aussi, il existe des parquets stratifiés conçus spécialement pour les pièces humides. Leur prix varie de 25 à 35 € le m² (fourniture uniquement).

Combien coûte la pose de parquet stratifié par un professionnel ?

La pose du revêtement stratifié est simple. Vous l’aurez compris, il suffira de clipser les lames de parquet entre elles. Ce qui peut être contraignant est l’étape de la découpe du surplus de lames au moment des finitions. Il faut être capable d’utiliser une presse coupante ou une scie.

Faire appel à un professionnel, comme un artisan parqueteur, vous permettra non seulement de gagner du temps, mais encore d’avoir une pose parfaitement réalisée
Le prix de pose du parquet stratifié est compris entre 20 à 35 € le m² (hors fourniture).  Ainsi, comptez pour la pose et la fourniture en parquet stratifié entre 30 à 75 € le m².

Parquet stratifié : questions fréquentes

Quelle est la différence entre parquet flottant et parquet stratifié ?

Le parquet flottant est composé de lames de parquet en bois véritable dont la pose est réalisée de manière flottante (pose clipsée non collée au sol). Bien que la pose soit la même pour le parquet stratifié, le revêtement stratifié ne contient pas de bois noble dans sa composition. Le revêtement stratifié emprunte le nom de “parquet” uniquement puisqu’il revêt d’une esthétique semblable à celle du parquet en bois massif.

Quelle est la différence entre stratifié et PVC ?

Le stratifié et le sol PVC sont tous les deux des revêtements multicouches qui présentent, entre autres, un papier de décor et une couche protectrice en résine. Cela dit, le stratifié possède un support composé de sciure de bois comprimée tandis que le PVC est un sol souple qui contient du polychlorure de vinyle.

Quel est le meilleur type de parquet ?

Le meilleur type de parquet est le parquet en bois massif, puisqu’il s’agit d’un revêtement de sol en bois noble, durable et très résistant. Toutefois, il reste l’un des revêtements les plus chers sur le marché. Certains parquets stratifiés imitent parfaitement le parquet en bois véritable et sont beaucoup plus économiques. Il peut donc s’agir d’une bonne alternative.

Peut-on poncer un sol stratifié ?

Non, la rénovation de parquet (ponçage et vitrification) n’est possible que pour le parquet massif ou certains contrecollés.


Un projet de rénovation ?