Plinthes : coût des fournitures et prix de pose

Les plinthes sont les bandes qui délimitent la jonction entre sols et murs des différentes pièces d’un foyer. Elles font en général 8 à 10 cm de hauteur pour 2 cm d’épaisseur. La pose de plinthes est l’une des étapes finales d’un projet de rénovation. Après avoir refait son revêtement de sol, elles serviront comme élément de finition. Ce sera aussi le cas parfois, après des travaux de peinture ou de pose de papier peint. De manière générale, leur coût oscille entre 2€ et 25 € le mètre linéaire (ml). Pour la pose de plinthes réalisée par un professionnel, comptez entre 5€ et 20€ le ml. Notre entreprise de peinture et rénovation vous donne un aperçu des prix appliqués en fonction du type de plinthes posées.

Pourquoi faire poser des plinthes ?

Les plinthes ont de multiples intérêts. Elles ne sont pas uniquement un élément décoratif disposé en bas de mur. En réalité, elles ont aussi des qualités protectrices et peuvent s’avérer être très pratiques. 

Tout d’abord, elles empêchent les éraflures et autres endommagements qui peuvent survenir au cours de la vie quotidienne. En effet, le bas des murs peut être en proie, assez facilement, à de nombreuses dégradations. Coups d’aspirateur et frottements du mobilier de maison pourront être la cause d’impacts plus ou moins importants. 

Mais cela ne s’arrête pas là. En outre, elles évitent aussi à l’humidité de remonter le long des murs. Ce qui peut s’avérer nécessaire suite aux passages fréquents d’une serpillière mouillée au sol, par exemple.

De surcroît, la pose de plinthes permet de faciliter la bonne adhérence de certains revêtements de sol (de type moquette) au niveau de la rencontre du sol avec les murs qui entourent une pièce.  

Aussi, la pose de plinthes répond à des considérations esthétiques. Pour harmoniser un intérieur, choisissez-en en raccord avec votre revêtement de sol ou avec celui de vos murs. A titre d’illustration, peindre des plinthes de la même couleur que ses murs donnera une impression de grandeur à votre habitation.Enfin, les plinthes peuvent cacher certains défauts comme des extrémités de papier peint mal découpées ou encore, un léger espace entre le parquet et vos murs. Elles peuvent aussi permettre de camoufler des fils électriques.

Récapitulatif des différents prix en fonction des matériaux

Le choix de vos plinthes dépendra, en partie, du type de revêtement que vous avez au sol. Vous ne savez pas où vous en procurer ? Sachez qu’il existe un grand choix de plinthes vendues dans les grandes surfaces de bricolage type Leroy Merlin. 

Vous retrouverez ci-après un classement des matériaux du moins au plus cher.

Prix des plinthes en pvc

Le PVC est une matière assez souple et légère, facile à manipuler. Elle ne craint pas l’humidité. En effet, les plinthes en pvc sont étanches en plus d’être facilement nettoyables. Elles ont la spécificité de se fondre avec une multitude de revêtements de sol : moquette, lino ou encore parquet stratifié. 

Néanmoins, leur plus grand inconvénient est qu’elles sont peu résistantes aux chocs. Elles ont tendance à se dégrader avec le temps.

De plus, lors de son achat, il faut accorder une certaine attention au choix du bon coloris. On ne peut pas peindre les plinthes en pvc, a contrario de celles en mdf.

Leur pose peut être réalisée par clipsage à une base fixée au mur ou par collage directement au mur. Leur découpe est également aisée. Elle peut être effectuée grâce à une pince de découpe à onglet.

Sur le marché, vous pourrez retrouver deux types de plinthes en PVC. Celles qu’on appelle souples ou flexibles. Elles se présentent sous la forme d’un rouleau élastique qui dispose d’une bande adhésive. Vous en trouverez pour environ 3€ le ml. De qualité supérieure, les plinthes rigides ou semi-rigides sont en moyenne au prix de 5€ le ml

Il est également intéressant de savoir que certaines d’entre elles sont spécialement élaborées pour permettre de masquer les câbles électriques. Leur prix varie de 10€ à 20€ le ml.

Prix des plinthes en MDF

Le MDF (medium-density fiberboard) est un matériau conçu à l’issue d’un procédé industriel complexe. Il est composé de fibres de bois de densité moyenne et d’un liant synthétique en résine. 

Grâce à leur apparence effet “bois”, les plinthes en mdf seront parfaites pour aller avec un parquet stratifié ou un parquet en bois massif. Par ailleurs, elles sont une alternative moins coûteuse que celles en bois véritable et résistent mieux à l’humidité. Préférez tout de même en installer dans des pièces peu humides comme les chambres ou le séjour. 

En comparaison avec des plinthes en pvc, elles sont plus résistantes tout en restant assez malléables. Elles peuvent également camoufler les fils électriques. 

Le tarif des plinthes en mdf oscille entre 2€ et 6€ le ml

Prix des plinthes en bois

On les utilise pour finaliser la pose d’un parquet. Il est d’ailleurs préférable d’acheter celles qui vont de pair avec votre parquet (couleur, type de bois, etc). 

Elles pourront être en bois standard ou en bois exotique. Vous pourrez en trouver en bois de sapin, de pin, de chêne ou encore, d’acajou. Sa matière noble fait de son esthétique un atout décoratif considérable. De plus, c’est un matériau de qualité supérieure qui saura résister aux chocs et durer dans le temps.

Toutefois, une plinthe en bois demande un entretien assez conséquent. Il faudra la traiter avec un vernis particulier. Concernant sa pose, elle pourra être effectuée par collage ou par vissage. 

Prévoir un budget de  6 à 25€ le ml pour ce type de plinthes. 

Prix des plinthes en carrelage

Elles peuvent être conçues en céramique ou encore en ciment. Dans quelles pièces les poser ? Elles sont idéales pour des pièces comme la cuisine ou la salle de bain, puisqu’elles sont totalement imperméables à l’eau. Elles ne demandent pas beaucoup d’entretien, et se nettoient aisément. Concernant leur épaisseur, elles sont relativement fines. Comme pour le parquet, choisissez des plinthes assorties à votre carrelage. 

Leur pose se fait par collage, en déposant du mortier-colle à leur dos et en les fixant ensuite directement au mur. Dans un second temps, il faudra aussi penser à appliquer des joints entre chacune d’entre elles, et entre les plinthes et le carrelage au sol. 

Leur prix débute aux alentours de 5€ le ml et peut atteindre jusqu’à 25€ ml.

Prix des plinthes en métal

Elles sont constituées d’aluminium, d’acier ou d’inox. Elles trouvent leur intérêt dans leur aspect très moderne et design. Il en existe en différentes finitions : mate, brillante, brossée, satinée ou encore anodisée. Elles sont conçues pour lutter contre la rouille et l’usure. Leur épaisseur est relativement discrète. Pour autant, elles ne conviennent pas à toutes les pièces de la maison. Préférez en poser dans la cuisine ou dans un bureau à la déco industrielle. Elles se marient aussi bien avec un sol en carrelage qu’en parquet. 

Elles coûtent entre 10€ml et 25€ml.

Prix des plinthes chauffantes

Enfin, les plinthes chauffantes sont très différentes des autres types de plinthes, bien qu’elles soient aussi installées en bas de mur. Elles sont également surnommées  “radiateur de plinthes” ou “plinthes thermiques”. Il s’agit en réalité d’un réel appareillage chauffant qui possède une résistance et dans lequel circule un fluide caloporteur. Elles peuvent être une alternative intéressante au plancher chauffant et sauront réchauffer les pièces de petite à moyenne taille.

Leur prix ? 100 à 150€ le ml.

Coût de la main-œuvre

Réaliser un devis auprès d’un professionnel 

De manière générale, il existe deux interventions qui nécessitent la pose de plinthes : 

  • suite à des travaux de rénovation, après la pose d’un revêtement de sol
  • après la dépose d’anciennes plinthes usées qui précède la pose de nouvelles

Que ce soit dans l’un ou l’autre cas, il faudra préalablement établir un devis travaux qui dépendra de plusieurs paramètres : 

  • type de pose (clipsage, collage, clouage ou vissage)
  • emplacements où se déroule la pose (les escaliers demandant un temps de pose supérieure)
  • nombre de mètres linéaires concernés 
  • préparation du support (retrait des anciennes plinthes et nettoyage du mur)

Quel est le prix au mètre linéaire pour la pose de plinthes ?

Il existe quatre façons différentes de poser des plinthes. Elles vont se distinguer en fonction du type de matériaux en jeu. La pose par : 

  • clipsage sera utilisée avec les plinthes en pvc (comme vu précédemment)
  • collage va être réalisée grâce à une colle en silicone ou un mastic de fixation acrylique
  • clouage nécessite d’enfoncer des clous à pointe tête d’homme à l’aide d’un marteau aux 4 extrémités de la plinthe
  • vissage demande de percer des trous dans le mur avant d’y placer des chevilles puis des vis grâce auxquels sera fixée la plinthe 

Concernant les prix de pose (hors fourniture), comptez entre 5€ à 10€ le ml pour la pose de plinthes en : 

  • PVC
  • MDF
  • bois
  • métal

Comptez entre 10€ à 20€ le ml pour la pose, par un carreleur, de celles en carrelage. Et enfin, concernant la pose de plinthes chauffantes par un électricien ou un chauffagiste, prévoyez entre 100€ à 200 € par radiateur plinthe.

Questions fréquentes sur les plinthes

  1. Comment poser des plinthes en bois ?

    La difficulté, c'est de bien les couper, en calculant bien les longueurs. Pour cela, on utilise généralement une scie à onglet. Ensuite, dans la plupart des cas, on colle les plinthes. Pour cela, on nettoie le mur et on colle les plinthes avec une colle spéciale. Enfin, on peut peindre les plinthes, sauf si elles sont pré-peintes. Pour les peindre, on applique un enduit entre les différentes sections et on les peint avec une peinture spéciale boiserie.

  2. Comment poser des plinthes en carrelage ?

    Là encore, la difficulté, c'est la découpe. Pour cela, on utilise généralement une meuleuse ou une scie à vilebrequin. Ensuite, on prépare le mur et on colle les plinthes avec une colle à carrelage. Enfin, on peut éventuellement poser des joints entre les carreaux.


Un projet de travaux ?


Menu