Tout savoir sur la peinture biosourcée

Fini les peintures glycérophtaliques et acryliques, place aux peintures biosourcées !

  1. Qu’est qu’une peinture biosourcée ?

La peinture biosourcée est une peinture à base de résine végétale (fibres, plantes, algues…) et de composants naturels. Ces résines sont mélangées à l’eau. De ce point de vue-là, une peinture biosourcée est donc aussi une peinture acrylique (“à l’eau”). Cependant, à l’inverse d’une peinture acrylique standard, ou d’une peinture glycéro (“à l’huile”), une peinture biosourcée ne contient pas ou très peu de résines d’origine pétrochimique. 

Pour apporter de l’épaisseur à la peinture, on ajoute des charges minérales comme par exemple la craie ou la poudre de marbre. En ce qui concerne la couleur, on obtient les teintes à partir de pigments minéraux extraits de terres colorées, d’ocres, d’oxydes métalliques, d’argiles, d’ultramarines ou de spinelles.

Attention : une peinture est rarement biosourcée à 100%. En règle générale, les bonnes peintures biosourcées varient entre 90 et 98%. Cependant, certaines marques de peinture jouent de ce terme en qualifiant de biosourcées des peintures comprenant moins 50% de composants naturels, et le reste issu de résine pétrochimique. Ainsi, avant de choisir une peinture, il faut se renseigner sur le pourcentage de composants naturels.

  1. En quoi les peintures biosourcées sont-elles meilleures pour l’environnement et la santé ?

Ces peintures sont bien meilleures pour l’environnement et notre santé.

Selon une étude de l’ADEME, une bonne peinture biosourcée rejette moins de composées organiques volatiles (COV) qu’une peinture acrylique standard. Elles émettent en général moins d’1g/litre de COV. Par conséquent, ces peintures sont bien meilleures pour notre santé que les peintures acryliques standards (et encore pire, les peinture glycéro). C’est donc la peinture parfaite pour une chambre d’enfant.

Par ailleurs, les peintures biosourcées contribuent à la lutte contre les changements climatiques et la protection de la biodiversité. Elles permettent de remplacer des produits chimiques issus du pétrole, qui polluent fortement, par des produits naturels, comme l’huile de tournesol ou les algues.

Dans l’exemple des peintures à base d’algues, l’impact est encore plus positif sur l’environnement. En effet, les algues ne consomment ni engrais, ni pesticide, elles séquestrent du CO2 et renvoient de l’oxygène.

  1. Et techniquement, que valent les peintures biosourcées ?

Pendant longtemps, les peintures biosourcées ont eu des performances techniques (facilité d’application, durabilité…) bien inférieures aux peintures acryliques standard. Cependant, ce constat est moins vrai aujourd’hui. Certaines marques ont ainsi développé des peintures biosourcées qui conviennent parfaitement pour des travaux de peinture en intérieur.

Pour que vous ayez une meilleure vision des qualités techniques des peintures biosourcées de cette peinture, voici un petit récapitulatif : 

  • Odeur : sans odeur ou presque
  • Application : pouvoir couvrant variable selon la qualité des produits
  • Séchage : excellente qualité de pénétration des supports, ce qui engendre un temps de séchage plus court 
  • Entretien : nettoyage à l’eau
  • Vieillissement : résistance variable selon la qualité des produits
  1. Où trouver de la peinture biosourcée, et à quel prix ?

On compte aujourd’hui une trentaine de marques de peintures biosourcées que l’on retrouve parfois en grande surface de bricolage, mais plus souvent sur le web ou dans les magasins spécialisés pour les peintres professionnels.

Les meilleures peintures biosourcées sont souvent produites par des petits fabricants spécialisés. Il existe par exemple ce fabricant Breton spécialisé dans la peinture à base d’algues (que nous n’avons encore jamais testé). Chez Monsieur Peinture, nous utilisons régulièrement la gamme « Nature » du fabriquant français Argile. Cette gamme propose des peintures naturelles constituées d’une résine végétale biosourcée à 96%, issue d’huile de tournesol et de pigments naturels. 

Niveau prix, la peinture biosourcée n’est pas un produit premier prix. Si vous souhaitez une vraie peinture biosourcée, il faut être prêt à payer un peu plus, et à aller sur des marques plus haut-de-gamme. Néanmoins, pour un même fabricant, l’écart de prix entre une gamme acrylique standard et une gamme biosourcée est généralement limité (c’est le même chez Argile). Par ailleurs, même si le prix d’achat est supérieur, on parle d’une différence de quelques euros par m², ce qui au final ne fait pas une grande différence pour des petits chantiers.

 

 

Vous vous demandez combien peuvent coûter vos travaux de peinture ? Obtenez une estimation en quelques clics !

Votre estimation en ligne pour vos travaux de peinture

Si vous avez besoin de conseils pour vos travaux ou d’un devis (toujours gratuit !), contactez Monsieur Peinture par ici ou par téléphone au 07 57 90 29 27.

Menu