Peinture façade : comparatifs et coûts au m²

Lorsque l’on entame des travaux de ravalement de façade, chaque étape est importante. La dernière touche à apporter à vos murs extérieurs est l’application d’une peinture de façade. C’est cette couche qui donnera notamment la couleur finale des extérieurs de votre habitation. Oui mais voilà, pour choisir la bonne peinture, il faut prendre en compte plusieurs contraintes inhérentes à votre logement. Parmi certaines d’entre elles : le support sur lequel sera appliqué la peinture, les consignes réglementaires en matière d’urbanisme et enfin, les aléas climatiques. La peinture de façade, soumise aux changements météorologiques, doit justifier d’une bonne tenue dans le temps. Entre peinture acrylique, pliolite, siloxane, ou encore à la chaux, Monsieur Peinture (entreprise de peinture et de rénovation) vous partage toutes les informations importantes pour vous aider à choisir la peinture pour façade qu’il vous faut ! 

Quels sont les différents types de peinture de façade ?

Parmi les peintures de façade, on retrouve quatre grandes familles de peinture : acrylique, pliolite, siloxane et à la chaux.  

L’acrylique : l’une des peintures les plus utilisées pour façades

La peinture acrylique a la particularité d’être une peinture aqueuse (souvent en opposition avec les peintures glycérophtaliques, dites peintures à l’huile). Diluable à l’eau, elle est relativement facile à appliquer et à nettoyer. Par ailleurs, elle est aussi peu odorante et peu polluante.
Il existe plusieurs types de peintures acryliques. La peinture acrylique pure, comme son nom l’indique, est celle qui a la meilleure qualité. La résine acrylique, quant à elle, est parfaite pour les supports relativement fins. Enfin, la peinture acrylique épaisse, qui a la consistance d’un enduit, est celle qui recouvre de manière efficace les plus gros défauts que présenteraient un mur extérieur, par exemple.

La peinture pliolite : couvrante et modulable

La peinture pliolite, ou résine élastomère, est une peinture microporeuse à base de caoutchouc. 

Les avantages de cette peinture est qu’elle est fluide, couvrante et revête d’une bonne adhérence au support. Ce n’est pas une peinture qui s’écaille facilement. Elle a la caractéristique de durer dans le temps. Pour autant, c’est une peinture qui présente souvent beaucoup de COV (composés organiques volatiles). En effet, à cause de la quantité importante de solvant qu’elle contient, elle dégage une odeur forte, persistante et nocive.

En revanche, sa version aqueuse sans solvant est beaucoup moins toxique et plus respectueuse de la santé comme de l’environnement. Il s’agit de la peinture hydropliolite, qui est de manière générale plus coûteuse que la peinture pliolite “classique”. 

La siloxane : une peinture résistante pour façades 

La peinture siloxane, dite aussi peinture polysiloxane, contient du silicone, de la résine, du carbone, de la silice et des pigments. 

Sa composition fait d’elle une peinture hydrofuge et très résistante, caractéristiques intéressantes pour une peinture posée sur des murs extérieurs. Comme la peinture pliolite, elle laisse respirer vos murs puisqu’elle est perméable à la vapeur d’eau. Elle est aussi imputrescible, en ce qu’elle protège les murs extérieurs de la moisissure.

Quant aux inconvénients, la peinture siloxane est assez coûteuse. Elle peut s’avérer aussi nocive pour les végétaux présents dans un jardin.  

La peinture à la chaux : pour des extérieurs sains 

La peinture à la chaux est une peinture totalement naturelle et écologique, à base de pierres calcaires. Le badigeon à la chaux aérienne est utilisé pour les intérieurs. Pour peindre une façade extérieure, l’enduit à la chaux hydraulique sera à favoriser. 

En plus de son effet esthétique indéniable, la peinture à la chaux est une peinture durable et assainissante. Elle est perméable à l’air et imperméable à l’eau. C’est aussi, une peinture qui ne craint pas le feu, elle est ignifuge. 

La peinture à la chaux a deux défauts principaux : 

  • elle est assez salissante
  • et, elle demande un certain savoir-faire lors de sa préparation et de son application.

Quelles sont les différentes classifications de peintures pour façades ?

Dans le commerce, certaines marques de peinture (Tollens, Promurex, Theofaçade,…) classifient les peintures de façade en fonction de leur caractéristique particulière :

  • D1, ce sont les revêtements qui permettent d’accroître les propriétés hydrofuges du support 
  • D2, ce sont les peintures qui servent à décorer les façades, en ce qu’elles s’appliquent uniquement sur un support lisse et dénué de défauts
  • D3, ce sont les peintures dites de “rénovation” à utiliser sur les façades texturées ou faïencées
  • L1 à L4, ce sont les revêtements imperméabilisants nécessaires lorsque la façade nécessite d’être réparée, dans le cas où elle présente des fissures. Le revêtement L4 est plus résistant à la fissuration sous 0°C que le revêtement L3, et ainsi de suite avec les revêtements L2 puis L1. 

Types de peinturesUtilisation
D1Revêtement hydrofuge
D2Peinture pour décorer la façade
D3Peinture pour rénover la façade
L1 à L4Revêtement imperméabilisant pour réparer la façade
Tableau récapitulatif en fonction de la classification

Un projet de ravalement de façade ?


Comment choisir la bonne peinture de façade ? 

Choisir sa peinture de façade en fonction du support

Toutes les peintures peuvent être appliquées sur des murs extérieurs lisses et dénués de relief. Cependant, la peinture acrylique pure, la résine acrylique ou encore la peinture pliolite ne peuvent être appliquées uniquement que sur ce type de support. Elles ne sont pas assez couvrantes pour une façade qui présenterait des aspérités. 

La peinture acrylique se lie très bien avec un support déjà peint. Par contre, elle ne convient pas aux supports métalliques. Également, la peinture pliolite ne doit pas être posée sur des murs en ciment. En effet, le mélange entre ciment et peinture pliolite entraîne un phénomène chimique : la saponification. En d’autres termes, la peinture pliolite risque de se décoller et ne tiendra pas dans le temps. 

Pour une façade un peu plus texturée, avec de fines disparités, la peinture siloxane semble être le meilleur choix. Elle cache les petites irrégularités souvent présentes après l’application d’un enduit de façade taloché ou projeté.  

La peinture acrylique épaisse et la peinture à la chaux sont les deux peintures qui vont parfaitement recouvrir et englober un crépi rugueux ou encore une façade granuleuse.

Types de peintureSupport lisseSupport légèrement texturéSupport rugueux ou granuleux
AcryliqueXX
Acrylique épaisse
PlioliteXX
SiloxaneX
À la chaux
Choix de la peinture de façade selon le support

Choisir sa peinture de façade en fonction de l’environnement alentour

La façade est exposée à l’environnement extérieur de votre habitat. En plus d’accorder une attention particulière au type de support, la localisation de votre logement compte dans le choix de votre peinture de façade. 

Si votre foyer se situe en zone humide ou en bord de mer, toutes les peintures microporeuses résistantes à l’humidité peuvent faire l’affaire. C’est le cas des peintures pliolite, siloxane ou encore à la chaux. 

Ces trois peintures peuvent également être utilisées comme peinture de façade pour les habitations soumises aux intempéries de type gel, pluie ou encore tempête. Ce sont des peintures à l’effet perlant, c’’est-à-dire que l’eau rebondit sur le support. 

Elles sont aussi idéales pour les façades des logements en zones très chaudes ou soumises à des températures très basses (en montagne). 

Si vous habitez à un endroit assez pollué (comme proche d’une route, par exemple), la peinture acrylique est la peinture parfaite. Elle est auto-nettoyante. Elle résiste très bien à l’encrassement, à la poussière et aux autres salissures. 

Types de peintureZone humideZone à fortes intempériesZone à température très haute ou très basseZone pollué
AcryliqueXXX
Acrylique épaisseXXX
Pliolite
Siloxane
À la chauxX
Choix de la peinture selon le climat

Choisir sa peinture de façade en fonction des règles d’urbanisme

En plus de choisir le type de peinture pour vos murs extérieurs, la couleur de façade est également un élément déterminant. 

Vous trouverez un large choix de coloris dans les gammes de peintures acryliques, pliolites ou encore siloxanes. En matière de peinture à la chaux, les alternatives en termes de couleur sont en général  un peu plus restreintes. 
Avant de passer à l’achat de votre peinture de façade, il faudra prendre connaissance du plan local d’urbanisme (PLU) de la commune où se situe votre logement, pour être sûr de choisir une couleur “autorisée”.  En effet, les collectivités territoriales se réservent le droit d’interdire certaines couleurs de peinture de façade pour des considérations d’harmonie esthétique du voisinage.

Peinture de façade : combien ça coûte ? 

Coût au m² des différents types de peintures pour façade

La peinture acrylique pour façade coûte entre 0,35€ et 4€ le m².

Peinture façade
La peinture acrylique de chez Tollens (16L)
Coût au m² : 2,5€/m²
Peinture façade
La peinture acrylique de chez Zolpan (20kg)
Coût au m² : 3 €/m²

La peinture pliolite pour façade coûte de 1€ à 3€ le m².

Peinture façade
La peinture pliolite de chez Tollens (15L)
Coût au m² : 2,15€/m²

La peinture hydropliolite pour façade coûte de 3€ à 4€ le m².

Peinture façade
La peinture hydropliolite de chez Tollens (15L)
Coût au m² : 3.8€/m²
Peinture façade
La peinture hydropliolite de chez Zolpan (15L)
Coût au m² : 4€/m²

La peinture siloxane pour façade coûte de 3€ à 5€ le m².

Peinture façade
La peinture siloxane de chez Zolpan (15L)
Coût au m² : 4€/m²

La peinture à la chaux pour façade coûte de 2,5€ à 5€ le m².

Combien coûte l’application de peinture par un façadier ?

Peindre les façades d’un logement est une activité qui demande un savoir-faire particulier. Le façadier, professionnel spécialisé dans ce type de travaux, saura repeindre vos murs extérieurs et aura tout le matériel nécessaire pour mener à bien sa mission (échafaudage, etc..).

Avant de commencer, il établira avec vous un devis peinture qui dépendra de plusieurs paramètres :

  • surface à peindre en m²
  • complexité des travaux
  • type de support 
  • état du support (nettoyage et préparation des façades)
  • application d’une primaire
  • nombre de couches à appliquer 

Le tarif du devis dépendra également du type de mission : qu’il s’agisse de décorer seulement votre façade ou de la rénovation avec une peinture plus couvrante et épaisse. En effet, comptez : 

  • 10€ à 35€ le m² pour l’application de peinture “simple” sur des murs lisses et plats
  • 30€ à 50€ le m² pour l’application d’une peinture de rénovation pour façades présentant des disparités

À noter, que les prix peuvent aller jusqu’à 85€ le m².

Voici, un tableau récapitulatif des prix

Type de peinture de façadePrix fourniture au m²Prix fourniture + pose au m²Coût total pour une maison standard (170m² de façade)
Acrylique0,35€ à 4€11€ à 40€4300€
Pliolite1€ à 3€11€ à 38€4150€
Hydropliolite1€ à 3€13€ à 39€4420€
Siloxane3€ à 5€13€ à 40€4500€
À la chaux2,5€ à 5€12,5€ à 40€4460€
Les prix sont donnés à titre indicatif. Les prix de pose sont ceux appliqués en cas d’application de peinture sur un support plat et lisse.

Questions fréquentes sur la peinture de façade

Quelle est la meilleure peinture pour façade ? 

La peinture à la chaux et la peinture siloxane semblent être les meilleures peintures pour façade. Très résistantes et durables, elles conviennent à tous les climats.

Quelle peinture pour repeindre une façade ?

Les peintures acryliques, pliolite, siloxane et à la chaux sont des peintures idéales pour les façades extérieures des habitations.

Quelle peinture pour une façade fissurée ? Quelle peinture choisir pour un crépi extérieur ?

Pour une façade fissurée, privilégiez un enduit à la chaux ou une peinture acrylique épaisse. Ces deux enduits permettent de combler les trous et les défauts des façades. Ces deux peintures sont idéales pour recouvrir un mur extérieur abîmé ou un crépi extérieur.


Un projet de travaux ?


Menu