Peinture isolante : efficacité et prix

En France, plus de la moitié des logements ont été construits avant les années 1980. C’est-à-dire avant les premières règlementations thermiques. À l’époque, isoler son logement n’était pas une priorité. Or, face au réchauffement climatique et à la hausse des prix de l’énergie, l’isolation des logements en devient une. En moyenne, 30 % des déperditions thermiques proviennent d’un toit mal isolé, 25 % des murs, 10 % du plancher, et le reste des fenêtres et des ponts thermiques. Ainsi, l’isolation de la toiture et l’isolation des murs par l’extérieur sont les plus efficaces. Toutefois, ce n’est pas toujours possible, et des solutions innovantes voient le jour. Ainsi, la peinture isolante est une solution simple et efficace pour diminuer les pertes thermiques et améliorer l’isolation acoustique. C’est rapide à réaliser et cela évite de se lancer dans de gros travaux. Découvrez ses avantages et limites, ainsi que son prix.

Qu’est-ce que la peinture pour l’isolation thermique ?

Tout d’abord, la peinture isolante est une peinture acrylique composée d’eau et de quatre types de composants céramiques. Ces composants permettent de réfléchir le rayonnement du soleil et la chaleur, et d’empêcher que le froid ne pénètre. Cette peinture permet d’éviter également les parois froides et l’humidité qui en résulte.


Un projet de rénovation ?


Les avantages de la peinture isolante

Tout d’abord, le principal intérêt de cette peinture est sa polyvalence. Ainsi, on peut l’utiliser pour les murs extérieurs, intérieurs et sur le toit en paroi fine (250 microns). Pour cela, il suffit de choisir la gamme de peinture adaptée à son besoin.

De plus, voici les autres avantages de la peinture isolante :

  • Bonne isolation thermique et acoustique ;
  • Résistance aux conditions climatiques rudes ;
  • Application facile ;
  • Peinture inodore ;
  • Composition respectueuse de l’environnement ;
  • Multi-supports (bois, béton, métal…) ;
  • Réduction de l’humidité ;
  • Meilleur bilan carbone que les isolants classiques ;
  • Large choix de couleur. Cependant, le blanc est la couleur qui réfléchit le plus le rayonnement solaire.

Ensuite, la peinture isolante n’est pas une solution miracle. Elle a des limites. En premier lieu, elle est significativement moins efficace qu’une isolation par l’extérieur. Ce n’est donc pas une solution pour une passoire thermique.

De plus, son cout d’achat est élevé, environ 25 €/litre.

Enfin, son application est plus longue et difficile que celle d’une peinture classique.

Grandes étapes pour son application

La peinture isolante est facile à appliquer, mais requiert de suivre des étapes précises.

  • Nettoyez vos murs : ils doivent être propres, secs et sans résidu de peinture ;
  • Appliquez une couche d’impression pour les surfaces poreuses (béton) ;
  • Appliquez la peinture isolante en 2 couches : application au pistolet, pinceau ou rouleau ;
  • Laissez sécher deux heures entre chaque couche ; la peinture sera totalement sèche au bout de trois semaines.

Performance énergétique d’une peinture isolante

Premièrement, cette peinture permet de réfléchir les rayonnements infrarouges. Jusqu’à 90 % des RI pour les meilleures d’entre elles.

En termes d’isolation thermique, les peintures isolantes sont l‘équivalent d’une couche de 20 cm de laine minérale. À savoir que l’épaisseur utilisée pour isoler les murs à la laine minérale est de 20 cm environ. Certains fabricants ont annoncé que leurs peintures permettaient d’économiser une part importante d’énergie par an grâce à la diminution des besoins de chauffage et climatisation.

Si la peinture est bien appliquée, vous pouvez également gagner 35 % entre la température extérieure et intérieure d’une paroi. C’est-à-dire, si votre mur extérieur a une température de 35°, ce même mur à l’intérieur de votre maison aura une température de 25°. Cela permet donc de gagner plusieurs degrés.

Quelle peinture pour une isolation phonique ?

La peinture isolante phonique est une autre gamme que les peintures isolantes thermiques. Elles permettent d’atténuer les nuisances sonores extérieures ou provenant d’autres pièces de votre habitation. Cette peinture bouclier permet de stocker de l’air qui va créer une barrière phonique.

Pour être efficace, cette peinture doit être appliquée en deux couches, sur une sous-couche phonique, en intérieur ou en extérieur. Ces couches sont indispensables pour avoir cet effet coussin d’air qui va donner cet effet isolant.

Avantages de la peinture pour l’isolation phonique

Tout d’abord, voici les principaux avantages de cette peinture ;

  • Bonne isolation acoustique et thermique grâce au coussin d’air ;
  • Résiste aux conditions climatiques rudes ;
  • Application facile ;
  • Multiples choix de coloris ;
  • Ne nécessite pas de travaux lourds ;
  • S’adapte à plusieurs supports (bois, béton, métal …).

Malgré tout, cette peinture a des limites. En particulier, son coût d’achat est élevé.

Performances et caractéristiques pour l’isolation phonique

La peinture isolante réfléchissante permet d’isoler phoniquement votre habitation, et ainsi atténuer les bruits extérieurs. La peinture isolante peut réduire de 3 à 15 dB la perception du bruit, selon le nombre de couches appliquées. À savoir qu’une réduction de 3 dB correspond à un niveau de bruit perçu par l’oreille divisée par deux. On peut donc vous conseiller cette peinture pour l’isolation phonique dans de nombreux cas : bruits extérieurs trop fort, voisins bruyants, etc.

La peinture isolante phonique est une peinture acrylique qui s’applique facilement au pinceau ou au rouleau. De plus, elle peut être mise sur vos murs intérieurs, extérieurs et plafonds.

Quel est le prix de la peinture isolante ?

Le prix des peintures isolantes thermiques

Les peintures isolantes coûtent de 30 à 60 € le litre, sachant qu’un litre suffit pour couvrir 2,5 m². Il ne faut pas oublier de prendre en compte la double couche dans votre calcul de prix.

Faire appel à un professionnel est grandement recommandé afin que la peinture soit bien appliquée et que ses propriétés isolantes soient efficaces. Un professionnel demandera environ 40 €/heure de travail soit environ 30 €/m².

Le prix des peintures isolantes phoniques

Voici le détail des prix pour isoler phoniquement votre logement :

  • Sous-couche : 20 €/litre
  • Peinture isolante : 25 €/litre

Sachant qu’un litre de peinture isolante permet d’isoler 10 m², le prix de la peinture en comptant la sous-couche et les 2 couches de peinture serait de 7 €/m².

De plus, afin d’avoir une isolation efficace, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour appliquer la peinture. Il faudra ainsi compter 20 à 30 €/m² pour la main d’œuvre.

Les aides de l’état pour la peinture

Pour vos travaux de peinture isolante, vous pourrez profiter d’un taux de TVA réduit à 5,5 %, puisque la peinture est appliquée dans le cadre de rénovation énergétique de votre habitat. L’éco-prêt à taux zéro peut également être demandé.

Dans un second temps, si vous faites simultanément des travaux d’isolation thermique, vous bénéficierez d’une réduction de 30 % grâce à une déduction sur vos impôts.

Si vos travaux sont effectués par des professionnels, vous pourrez bénéficier des aides de l’Anah qui financent jusqu’à 50 % du montant de vos travaux si vous êtes propriétaires et que les travaux coûtent plus de 1 500€.

Des simples travaux de peinture ne suffisent pas pour avoir l’aide de MaPrimeRénov

Quelles sont les meilleures peintures isolantes ?

La peinture isolante est une niche, mais on trouve néanmoins plusieurs marques de peinture professionnelle qui proposent ces produits.

  • Rubson : plusieurs peintures anti-humidité, anti-condensation et isolantes pour les murs intérieurs.
  • Comus : marque française avec une large gamme de produits.
  • Théodore Bâtiment : gamme Théotherm spécialement conçue pour l’isolation, par l’intérieur ou l’extérieur. Par exemple, la peinture extérieure réfléchit jusqu’à 88 % des rayons de soleil.
  • UniKalo : gamme K-Therm spécifique conçue pour l’isolation des murs extérieurs.


Un projet de rénovation ?