Isolation d’une maison : quel budget ?

Plus de la moitié des logements ont été construits avant les années 1980, époque à laquelle il n’existait pas encore de réglementation thermique. Ainsi, l’isolation de son logement de manière efficace n’était pas une priorité. Or, 30 % des déperditions thermique proviennent d’un toit mal isolé, 25 % des murs, 10 % du plancher, et le reste des fenêtres et des ponts thermiques. Depuis plusieurs années, les nouvelles constructions sont à la fois isolées par la toiture, les murs ainsi que le plancher. Ces installations apportent de nombreux avantages que nous allons vous présenter. 

Quel est l’intérêt d’isoler sa maison ?

Faites des économies d’énergie 

L’isolation de votre logement va vous permettre de réduire les pertes de chaleur. Lorsque l’isolation thermique est bien conçue et correctement mise en œuvre, elle va vous permettre de garder votre logement plus frais en été et plus chaud en hiver. Vous utiliserez à la fois moins de chauffage et moins de climatisation. Par conséquent, votre facture d’électricité va se réduire considérablement et vous ferez des économies. Pour une maison de 120 m², les économies peuvent atteindre 380 €/an.

Augmenter votre confort

L’isolation va permettre de réduire l’effet de « paroi froide » et la condensation. En effet, en contact avec l’air extérieur, les fenêtres et murs non isolés seront froids en hiver et cela provoquera de l’inconfort. 

La qualité de l’air sera également améliorée. L’air de votre habitation sera ventilé et garantira un air sain et neuf et sans excès de vapeur d’eau. L’excès de vapeur d’eau dans l’air peut créer de l’humidité et ainsi engendrer des moisissures sur vos murs ou le pourrissement du bois.

Valoriser votre maison 

En isolant votre logement, ce dernier va mieux vieillir et vous aurez moins besoin d’entretenir vos murs ou bien votre toiture. De plus, plus votre habitation possède un bon classement énergétique (DPE) plus votre patrimoine sera valorisé lors de la vente ou d’une location. 


Un projet d’isolation thermique ?


Quelle isolation selon le type de maison ? 

Une analyse complète de votre habitation est nécessaire avant d’engager des travaux. Cela vous permettra de trouver la solution d’isolation qui ne perturbera pas les équilibres thermiques. Selon le matériau dans lequel votre maison est construite, le type d’isolant ainsi que la méthode d’isolation peuvent varier. Voici la méthode à suivre selon votre habitation : 

Maison en pierre

Une maison composée de murs en pierre sera protégée de la chaleur. Grâce à sa forte inertie thermique, les murs en pierre ralentissent les transferts de chaleur et permettent de garder les pièces fraîches en été. Le confort en été est donc plutôt bon contrairement au confort en hiver. Les murs en pierre sont très sensibles à l’humidité et vont facilement laisser entrer le froid en hiver. 

Les maisons en pierre vont donc avoir besoin d’une isolation thermique particulièrement efficace pour utiliser au minimum son chauffage. La méthode la plus recommandée sera l’isolation par l’extérieur. Bien qu’elle modifie l’aspect de la façade extérieure, elle permet d’éliminer les ponts thermiques et limiter l’humidité. L’ITE (isolation thermique par l’extérieur), consiste à recouvrir votre façade extérieure de plaques d’isolant qui peuvent être en bois ou en pierre pour un souci esthétique. 

Maison en ossature bois

L’avantage des maisons en bois est le fait que le bois est un très bon isolant naturel en plus d’être écologique. Il faudra néanmoins ajouter de l’isolant afin de supprimer les ponts thermiques et améliorer la performance de l’isolation. Grâce à la structure d’une ossature en bois, il est possible d’intercaler des matériaux isolants naturels comme de la laine de chanvre ou du bois. 

Cependant, le bois est un matériau qui absorbe l’humidité de l’air. Il faudra donc, pour bien isoler vos murs en bois, installer un pare-vapeur afin de limiter l’humidité. 

Maison en brique

La brique est un matériau naturellement très isolant. Il faudra ajouter néanmoins un matériau isolant. Dans le cas des maisons en brique, l’isolation par l’extérieur peut être utilisée aussi bien que l’isolation par l’intérieur. L’isolation par l’extérieur semble la plus adaptée notamment car elle réduit totalement les ponts thermiques et elle ne réduit pas l’espace intérieur. L’avantage de l’isolation par l’intérieur est qu’elle préserve l’esthétique de la façade extérieure. 

Comment isoler une maison par l’extérieur ? 

Les avantages et inconvénients d’isoler par l’extérieur

L’isolation thermique de vos murs vous permettra de réduire les pertes de chaleur à hauteur de 25 %. Isoler par l’extérieur (ITE) est certes plus onéreux que par l’intérieur, mais sera un meilleur investissement pour l’avenir. Cette technique présente les avantages et inconvénients suivants :

  • Les avantages de l’ITE
  • La majorité des ponts thermiques sont traités 
  • Elle fait disparaitre la condensation 
  • La surface habitable de l’habitation n’est pas réduite
  • Elle protège les murs des variations climatiques
  • Les inconvénients 
  • Technique plus coûteuse que l’ITI
  • Elle nécessite de changer les seuils des fenêtres 
  • La façade extérieure est modifiée 

Il existe deux techniques principales pour isoler par l’extérieur : l’isolation sous enduit (pose de plaques isolantes) et l’isolation par bardage. 


Un projet d’isolation par l’extérieur ?


L’isolation par bardage 

Isoler par bardage est une technique plus complexe que l’enduit. Elle consiste tout d’abord par fixer une ossature métallique sur les murs extérieurs qui va permettre de fixer le bardage.  Ensuite, il faudra recouvrir de panneaux isolants puis ajouter le bardage pour une finition esthétique. Le bardage se présente sous forme de planches qui peuvent être de différents matériaux : bois, PVC, ciment, ardoise …

Cette technique vous sera d’autant plus conseillée si votre façade est abîmée. Le bardage permettra d’effacer les défauts de vos murs extérieurs. 

A noter qu’avant de vous engager dans ces travaux, vous aurez besoin d’une autorisation d’urbanisme délivrée par votre commune. 

L’isolation par enduit isolant 

L’isolation par enduit isolant consiste à isoler vos murs par l’extérieur en appliquant une couche d’enduit isolant qui peut être hydraulique ou organique. Un enduit isolant se compose de la manière suivante : un mortier, un liant et un composant isolant comme la chaux ou le chanvre. L’enduit sera ensuite recouvert d’une couche de finition viendra recouvrir l’enduit.

Cette technique possède l’avantage de ne pas nécessiter de pose d’ossature ni d’autorisation d’urbanisme. Cependant, elle est souvent utilisée en complément d’une isolation intérieur car l’isolation par enduit n’est pas assez efficace en elle seule. Il est également possible d’installer des panneaux d’enduits sous la couche d’enduit isolant pour avoir une isolation encore plus efficace. 

Si vous rénover la façade de votre maison, vous pouvez en profiter pour poser de l’enduit isolant. 

Pour tout savoir sur l’isolation de votre toiture : lien du premier article 

L’isolation du sol d’une maison 

L’isolation par le dessus  

Elle consiste à poser un isolant sur le plancher en le recouvrant d’un revêtement. 

L’isolant est disposé sur le plancher, en une ou deux couches, selon les cas. 

Les produits peuvent être : 

  • De la laine minérale, de roche ou de verre, en panneau ou en rouleaux
  • De la laine en vrac qu’il faudra souffler
  • Des isolants en panneaux de polystyrène par exemple

L’inconvénient de cette méthode est le fait que votre hauteur sous-plafond sera réduite d’environ 15 cm. 

L’isolation par le dessous

L’isolation par le dessous consiste à fixer un isolant sur la face inférieure du plancher. Cette méthode est possible seulement si l’intérieur est accessible notamment si vous avez : une cave, un vide sanitaire, un garage. L’isolation du plancher sera moins efficace pour éviter les pertes thermique qu’une isolation de votre façade ou de votre toiture. 

Combien coûte l’isolation d’une maison ? 

Le prix pour isoler votre façade  

Isoler votre façade vous coûtera entre 140 et 230 €/m² pour la méthode du bardage, pose et matériaux inclus. Cette technique sera donc très coûteuse, pour une maison de plus de 100 m², les travaux peuvent vous coûter jusqu’à 20 000 €. 

L’isolation par enduit est moins coûteuse puisqu’elle a un coût moyen de 70 €/m² selon le matériau utilisé. 

TechniquePrix (Fourniture et main d’oeuvre)
Bardage21 250 €
Enduit isolant 11 900 €
Maison avec une façade de 170 m2

Le prix de l’isolation toiture  

Le prix de l’isolation toiture va dépendre des matériaux isolants qui vont être utilisés. Les principaux sont les suivants :

  • Les isolants minéraux (laine de roche, laine de verre) -> 5 à 10€/m²
  • Les isolants synthétiques (polystyrène, polyuréthane) -> 20€ /m² 
  • La fibre de bois -> 30€ à 50€ /m²

Finalement, une isolation par l’extérieur vous coûtera entre 50 et 200 €/m² tandis que l’isolation par l’intérieur entre 50 et 90 €/m² selon l’isolant choisi (pose et matériaux compris). 

Technique Prix (Fourniture et main d’oeuvre)
Isolation par l’exterieur 10 800 €
Isolation par l’interieur 6300 €
Maison avec une toiture de 90 m2

Le prix pour isoler votre sol

L’isolation de votre plancher coûtera environ 50 €/m², prix qui peut varier en fonction de l’isolant choisi. La laine de roche est très abordable (10 €/m²) tandis que les panneaux de fibres de bois peuvent atteindre les 75 €/m². A cela il faudra ajouter 20 € de pose par m². 

Technique Prix (Fourniture et main d’oeuvre)
Isolation avec de la laine de Roche 4200 €
Isolation avec de la fibre de Bois 13 300 €
Maison avec un étage pour un total de 140 m2

Quelles aides pour l’isolation d’une maison ? 

Isoler sa maison a donc un coût conséquent. Cependant, il faut prendre en compte les nombreuses aides de l’état dont vous pouvez bénéficier si vous passez par un professionnel pour isoler votre toiture. Ces aides sont multiples et parmi elles figurent :

  • Le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique)
  • Les subventions ANAH accordées aux ménages aux revenus modestes et très modestes qui souhaitent améliorer la performance énergétique de leur logement. Ces aides peuvent aller jusqu’à 15 000 € selon la taille et l’anciennement de votre maison ainsi que vos revenues. 
  • Les primes communales, départementales et régionales qui peuvent aller jusqu’à 15 €/m² pour l’isolation des murs par l’extérieur
  • La TVA réduite à 5,5% 
  • L’éco-prêt à taux zéro et des prêts à taux avantageux peuvent être obtenus pour financer les travaux contribuant à l’amélioration de la performance énergétique des logements
  • Ma PrimeRenov (Tout savoir sur Ma PrimeRenov), elle se présente sous forme de virement bancaire et peut atteindre les 20 000 €