Le linoléum : le revêtement de sol naturel qui revient fort

Salon avec un revêtement en moquette

Le linoléum ou lino est un revêtement de sol composé à 97 % de matières premières naturelles et renouvelables. Attention toutefois à ne pas confondre avec le terme « lino » qui est très souvent utilisé à tort pour qualifier le sol PVC. Le linoléum est naturel et écologique, il est fabriqué par calandrage d’une ou plusieurs couches d’un mélange homogène de ciment de linoléum (farine de bois, pigments et charges minérales) sur support fibreux (toile de jute). Découvrez pourquoi le linoléum est un revêtement de sol de plus en plus utilisé, ainsi que les points à étudier lorsque l’on opte pour un revêtement de sol comme celui-ci.

Le linoléum : trop souvent confondu avec le PVC

Le terme « lino » est très fréquemment utilisé à tort pour qualifier le sol PVC.

Le sol PVC ou le sol en vinyle est au contraire fabriqué à partir de matières plastiques. Même s’il présente également de nombreux avantages, comme la possibilité d’être posé dans des pièces humides, le PVC ne peut pas rivaliser avec le linoléum.

Le linoléum : une composition biosourcée et minérale à 98 %

La composition du linoléum comprend des produits végétaux et minéraux naturels.

Le linoleum présente d’excellentes performances tout en étant très respectueux de l’environnement. Ce sol est, en effet, composé à 98 % de matériaux biosourcés ou minéraux, il se compose de différentes couches de ciment de linoléum fait avec :

  • De l’huile de lin ;
  • De la farine de bois ;
  • Des charges minérales ;
  • Un support fibreux en toile de jute ;
  • De la résine de pin naturelle ;
  • Des pigments colorés ;
  • Du liège ;

Ces produits forment un mélange lisse et homogène, fixé sur un support en toile de jute.

Linoleum sur le sol d'un espace collectif.

Les qualités du linoleum

Un revêtement certifié cradle to cradle

Le linoleum est conçu en respectant une économie circulaire. Sa conception intègre les problématiques environnementales à toutes les étapes de son cycle de vie pour tendre vers une neutralité carbone. Grâce à cet engagement, il a obtenu le certificat Cradle to Cradle Silver.

Cette certification s’établit sur les bases du développement durable en mesurant 5 critères :

  • Réutilisation des matériaux
  • Impact sanitaire des matériaux
  • Gestion de l’eau
  • Énergie renouvelable
  • Équité sociale

Un sol recyclable

Le linoléum est intégralement recyclable.

Lorsque le linoléum est en fin de vie, il est rapidement renouvelé en déchets de production et d’installation.

À savoir : 76 % de son contenu est recyclé en un an ou moins.

Un revêtement sain

Matériau naturel, le lino possède des propriétés antibactériennes et hypoallergéniques. Ce revêtement est également antistatique, ce qui signifie qu’il empêche l’accumulation de charges d’électricité statique.

De plus, ce type de sol est sain pour la santé, il ne rejette pas de COV (composés organiques volatils) donc le bilan carbone de la rénovation est meilleur. Par conséquent, c’est un matériau parfaitement adapté à la maison, notamment aux chambres d’enfant.

Un revêtement résistant et isolant

Le lino est un revêtement de sol qui a une très bonne durabilité dans le temps. Certains tiennent même jusqu’à 50 ans.

Sa résistance est particulièrement due à la présence d’huile de lin dans sa composition. Son épaisseur le rend ainsi peu sensible aux piétinements et à l’usure.

De plus, le lino possède des capacités isolantes, surtout d’un point de vue acoustique, mais également sur l’isolation thermique.

À noter : Vous pouvez poser le lino sur un chauffage au sol.

Certains points négatifs du linoleum

Une compatibilité à l’eau limitée

Le linoléum ne convient pas aux pièces humides. Par conséquent, il est conseillé de ne pas en appliquer dans des pièces à tendance humide telles que la salle de bain, ou les toilettes.

Une pose compliquée

Le linoléum se présente sous forme de plaque, contrairement au sol en PVC qui est sous forme de rouleau.

Ainsi, la pose du linoléum demande plus d’attention, car il ne peut pas se tordre. De ce fait, il est nécessaire d’utiliser des plinthes particulières.

Par conséquent, le mieux pour ce revêtement est de faire appel à des professionnels pour sa pose.

Pose d'une plaque de linoléum.

Combien coûte le linoleum ?

Le linoleum a tendance à être un peu plus cher qu’un sol en PVC.

Pour l’achat du linoléum, comptez en moyenne un prix qui varie de 15 à 60 €/ m². Cette variation dépend de la couleur du lino, de la marque et de sa qualité.

Par conséquent, le prix moyen du linoleum est d’environ 36 €/ m².

Combien coûte la pose du linoleum par un professionnel ?

Comme évoqué précédemment, il est préférable de faire intervenir un professionnel pour poser du linoleum.

En moyenne, comptez 15 €/m² pour poser du lino.

Où trouver du linoleum

  • Leroy Merlin : propose différents types de linoléums, vous pourrez en trouver à partir de 16 € /m².
  • Bricoflor : bricoflor est une boutique de revêtement de sol et de carrelage en ligne, il y a un large choix de couleurs de linoleum, avec des motifs différents au prix de 33,95 € /m².
  • Tarkett : Tarkett propose une gamme étendue de revêtements de sol commerciaux et résidentiels, vous trouverez plusieurs types de linoléums de qualité en plusieurs coloris. Tous les linoléums sont Made in Italie. Les prix se font sur devis.

Un projet de revêtement de sol ? Estimez le budget en quelques clics.

Nos articles sur le même thème