Comment abattre une cloison ?

Travaux

Abattre une cloison est une tâche complexe qui demande de grandes précautions.

Supprimer une cloison est une très bonne solution si l’on souhaite agrandir une pièce ou gagner en luminosité. Voici nos conseils.

On commence par votre sécurité !

Les travaux de démolition comme la dépose d’une cloison demandent de bien se protéger. Munissez-vous de lunettes de protection, de gants, de chaussures de sécurité, d’un masque pour la poussière, et d’un casque de protection ou anti-bruit (fortement recommandé). De plus, il faut toujours commencer par le haut de la cloison que vous voulez abattre pour que rien ne vous tombe sur la tête !

Mur porteur ou cloison séparatrice ?

Avant de commencer à détruire votre mur à grands coups de masse, assurez-vous qu’il ne soit pas porteur ! Sinon votre maison vous tombera dessus !

Premier indice : l’épaisseur du mur. Un mur porteur est en général plus épais qu’une cloison. Un mur porteur a une épaisseur d’environ 20 à 30 cm, alors que celle d’une cloison se situe davantage autour de 10 cm. Vous pouvez également essayer de toquer sur votre mur : une cloison en plâtre qui sonne creux ne peut être porteuse.

Si vous avez encore des doutes vous pouvez toujours faire appel à un professionnel, ou encore vous référer au plan d’habitation.

Il faut rester très prudent car si certaines cloisons sont non porteuses à la construction, elles peuvent le devenir avec le temps. Cela peut être le cas dans les vieilles habitations, individuelles ou collectives.
Si votre mur s’avère être porteur, il faut faire appel à un professionnel, que ce soit un architecte ou une entreprise de travaux ! Les travaux ne devront pas fragiliser le bâtiment et des IPN devront être installés pour renforcer la structure. Il vous faudra également l’accord de la copropriété.

Pour plus de sécurité et si vous n’êtes toujours pas sûr que votre mur soit porteur, étayez le plafond des deux côtés de la cloison avant de porter les premiers coups.

comment abattre cloison

Voici à quoi ressemblera votre pièce une fois la cloison supprimée

Sondez votre mur

Maintenant que vous avez vérifié que votre mur n’est pas porteur, il faut s’assurer qu’il n’est pas traversé par votre réseau électrique ou de plomberie. Pour ne pas le découvrir lorsque vous commencez à abattre votre cloison, observez votre mur. Si vous voyez un interrupteur, des prises électriques, un radiateur ou une arrivée d’eau, c’est qu’il y a un réseau électrique ou de plomberie derrière votre cloison ! Pour être 100% sûr, vérifiez les plans d’habitation.

Vous pouvez également vous équiper d’un détecteur de métaux pour sonder les câbles et canalisations. Si vous en trouvez, coupez le courant et l’arrivée d’eau. Si vous tombez sur un tuyau de gaz, ou si vous ne voulez pas faire de bêtises, faites appel à un plombier ! Il pourra supprimer la canalisation ou faire une dérivation.

Surtout, tracez le chemin des câbles et canalisations pour ne pas les abîmer lorsque vous commencez à abattre la cloison.

On prépare le terrain

Avant de commencer les gros travaux, il reste encore quelques petites choses à préparer. Commencez par retirer les plinthes et les corniches autour de votre cloison avec une pince à décoffrer. Attention ! N’abîmez rien, vous pouvez toujours les réutiliser.

Ensuite, débarrassez la pièce de tous ses meubles, et protégez ceux qui ne peuvent pas être déplacés avec des bâches. Recouvrez également votre sol de bâches pour ne pas l’abîmer. Pour être encore plus prudent, vous pouvez rajouter des couvertures ou de la vieille moquette autour de la cloison pour amortir la chute des gravats. On respecte ainsi son superbe sol et les oreilles de ses voisins ! Enfin, calfeutrez les portes des pièces voisines et des placards pour que la poussière ne s’y faufile pas.

comment abattre cloison

Un résultat qui agrandit nettement la pièce

La démolition : c’est parti !

  • Pour les cloisons en plaques de plâtre sur ossature métallique :

Comme des rails métalliques sont fixés au sol et au plafond, vous ne pouvez pas utiliser de scie pour délimiter l’espace à abattre. Munissez-vous alors d’un marteau ou préférablement d’une masse pour créer une ouverture. Comme le plâtre est un matériau tendre, vous pouvez continuer avec l’outil de votre choix. Nous vous conseillons de retirer les plaques de plâtre avec une pince à décoffrer. Ensuite, démontez les montants ; et enfin, dévissez les rails des murs, du sol et du plafond !

  • Pour les cloisons en carreaux de plâtre :

Munissez-vous d’une scie égoïne à grosse denture, d’une scie à guichet ou d’une scie à sabre équipée de la lame adaptée. Commencez par scier la jonction entre le plafond et la cloison (sans scier les câbles électriques !) afin de créer des blocs plus faciles à abattre. Continuez d’abattre la cloison avec une masse, ou encore avec une massette et un burin pour un travail de plus grande précision.

  • Pour les cloisons en briques ou parpaings :

Équipez-vous d’une scie sabre avec la lame adaptée ou d’une meuleuse (plus lourde et qui produit plus de poussière). Sciez la cloison à la hauteur du plafond pour qu’elle soit plus facile à démolir. Finissez le travail avec une masse ou avec un marteau piqueur car les briques et parpaings sont bien plus résistants que le plâtre !

Enfin, pour finir le travail proprement, utilisez des sacs à gravats que vous évacuerez régulièrement pour ne pas garder une charge trop lourde sur votre plancher qui n’appréciera pas du tout ! Emmenez tous vos gravats à la déchetterie la plus proche grâce à un camion benne.

Help ! Comment rattraper son sol et son plafond

Après la démolition de votre cloison, il reste des traces ! Au plafond, il suffira d’un peu d’enduit et de peinture. Au sol, si votre cloison a directement été posée sur le revêtement vous avez de la chance vous n’avez rien à faire ! Dans le cas contraire, nous vous conseillons de poser une large barre de seuil (de la largeur de la cloison) pour joindre les deux pièces. Pour un peu plus d’originalité, vous pouvez choisir une belle lame de bois, du béton, ou encore des carreaux de ciment !

comment abattre cloison

Une idée simple qui réunit les deux pièces harmonieusement

Si vous êtes découragés par tout le processus, faites appel à nous pour abattre votre cloison ! Appelez-nous ou envoyez-nous un mail pour obtenir une estimation !

Si vous avez besoin de conseils pour vos travaux ou d’un devis (toujours gratuit !), contactez Monsieur Peinture par ici ou par téléphone au 07 57 90 29 27.

Menu