Architecte HMONP ou architecte d’intérieur : le guide

Vous avez un projet de construction ou de rénovation ? Dans certains cas, vous devrez nécessairement passer par un architecte. Dans d’autres, ce sera optionnel, mais fortement recommandé. Comment alors trouver le bon architecte ? Quelle est la différence entre architecte HMONP ou architecte d’intérieur ? Quand faire appel à l’un ou l’autre ? Points communs, différences, missions, budgets, domaine d’intervention… Monsieur Peinture vous explique tout et vous donner les clés pour trouver le bon architecte.

Architecte HMONP ou architecte d’intérieur : les définitions

Tout d’abord, commençons par définir les grandes catégories d’architectes. 

La fin de l’architecte DPLG

Depuis 2007, les diplômes d’architectes ont été revus, afin de les aligner sur le même modèle que ceux des autres facultés : licence, master, doctorat.

Du coup, le diplôme d’architecte DPLG a été supprimé. Pour information, la création du titre d’architecte Diplômé Par le Gouvernement (DPLG) remontait en 1914. L’architecte était diplômé au bout de 7 années d’études et d’une mise à l’épreuve. Ce titre lui permettait d’exercer la maîtrise d’œuvre seule. En ayant souscrit à une assurance professionnelle décennale ou biennale qui couvre l’architecte en cas de dommage sur le projet.

Architecte diplômé d’état (DE) et architecte HMNOP

Désormais, un architecte est diplômé d’État (DE) au bout de 5 années d’études au sein d’une école d’architecture.

Ensuite, pour pouvoir s’inscrire à l’Ordre des architectes et réaliser de la maîtrise d’œuvre seul, comme un architecte DPLG, il faut une certification supplémentaire. Il s’agit de la licence HMONP (Habilitation à l’exercice de la Maîtrise d’Oeuvre en son Nom Propre). C’est l’équivalent du titre DPLG.

Pour devenir architecte HMONP, il faut au préalable avoir obtenu son diplôme d’architecte d’État (DE). Ensuite, il y a deux solutions :

  • Réaliser une expérience professionnelle de 6 mois et 150 heures de cours en alternance dans une école d’architecture
  • Cumuler 3 ans d’expérience en agence d’architecture, dans le cadre d’une Validation des Acquis de l’Expérience.

Architecte d’intérieur et décorateur d’intérieur

Concernant l’architecte d’intérieur maintenant. Il est très souvent assimilé à un décorateur d’intérieur. Or pour pouvoir exercer en tant qu’architecte d’intérieur, cela demande d’avoir un diplôme reconnu par l’État ou par l’ordre des entreprises. Ce qui n’est pas du tout le cas pour un décorateur. En effet, si vous suivez un minimum les tendances de déco vous pouvez devenir décorateur. En effet, aucune formation n’est nécessaire pour exercer ce métier. De plus, un décorateur d’intérieur va plutôt effectuer des missions telles que du conseil déco ou du home staging…

Au même titre que son confrère, l’architecte d’intérieur est en capacité de concevoir le plan intérieur d’un édifice et d’en diriger l’exécution. Ses projets peuvent aller d’une simple rénovation, réhabilitation, restructuration à la création complète de la structure intérieure d’un bâtiment.

En synthèse, quel type d’architecte choisir pour votre projet ?

Pour résumer les grandes différences qui existent entre architecte et architecte d’intérieur, on peut dire que l’architecte intervient sur le bâti extérieur ainsi que l’intérieur, tandis que l’architecte d’intérieur intervient uniquement sur la structure intérieure. 

Par ailleurs, dans certains cas, la loi impose l’intervention d’un architecte HMONP.

  • Pour les travaux nécessitant un permis de construire.
  • Pour les travaux de modification d’un bâti ou d’extension dont la surface est supérieure à 150 m².

Pour la plupart des travaux de rénovation, le titre HMONP n’est donc pas nécessaire. Que ce soit pour un aménagement, un réagencement, une redistribution complète d’un espace ou une rénovation légère, mieux vaut donc faire appel à un architecte d’intérieur.

Quelles sont les missions d’un architecte ?

Par définition, un architecte est une personne dont le métier est de concevoir le plan d’un édifice et d’en diriger l’exécution. Il intervient sur la construction, la réhabilitation, l’adaptation des paysages… des édifices publics ou privés. 

Ses compétences lui permettent de choisir le terrain adéquat, la gestion de la conception, de l’expertise, de l’évaluation économique, du montage financier, des démarches administratives, du suivi de chantier ainsi que de la réception des travaux.

Malgré le fait que l’architecte et l’architecte d’intérieur ne travaillent pas à la même échelle, ils suivent tous deux un même programme pour concevoir leur projet. En effet, les deux grandes fonctions qu’ils exercent sont la conception et l’exécution du projet.

La phase de conception du projet

La phase d’écoute et de compréhension du projet

L’architecte d’intérieur et l’architecte doivent être en capacité de savoir écouter leur client, de comprendre sa demande, de ne pas hésiter à lui poser des questions sur son mode de vie, lui demander ses contraintes, son enveloppe budgétaire, le délai qu’il possède etc. À partir de là, l’architecte d’intérieur doit établir un document qui s’appelle l’offre de service. C’est tout simplement un rappel de la demande, une description des attentes, des obligations, le taux des honoraires et les délais. C’est à ce moment-là, que l’architecte d’intérieur peut commencer la deuxième étape du projet qui est la conception.

L’esquisse du projet

La première phase de l’architecte DE-HMONP et de l’architecte d’intérieur est l’esquisse. C’est une étape qui permet de vérifier la faisabilité du projet et d’en définir la mission. L’architecte et l’architecte d’intérieur vont devoir faire un état des lieux sommaire, des premiers croquis à la main pour l’architecte d’intérieur pour exprimer le concept accompagné de moodboard.

L’avant-projet sommaire (APS)

Une fois l’étape de l’esquisse validée, nous passons à la phase d’APS : avant-projet sommaire. 

Ce n’est qu’à ce moment-là que l’architecte d’intérieur et l’architecte fixe le parti général de la réponse apportée au programme en produisant un zoning donc une distribution des pièces et des surfaces, des planches d’ambiances, un dossier de plans techniques (coupes de principe, élévations…), une définition des lots, le choix premier des matériaux, des équipements, des principes d’éclairages… ainsi qu’une première estimation du budget avec une marge d’erreur tolérée de 15%.

L’avant-projet définitif (APD)

Une fois que la phase d’APS est validée avec le maître d’ouvrage, l’architecte et l’architecte d’intérieur peuvent passer à la phase suivante qui est l’APD.

Dans cette étape, l’objectif est d’arrêter définitivement tous les choix que l’architecte ou l’architecte d’intérieur a fait dans la phase d’APS. À savoir les plans, le choix premier des équipements, des matériaux, des éclairages, des ambiances etc. Autrement dit, le but est de retravailler sur son dossier de plans en produisant cette fois-ci des plans côtés, des coupes légendées, des élévations, des vues perspectives, un descriptif précis par lot, une gestion du planning prévisionnel plus précis, rédiger la notice descriptive des travaux etc.

Pour conclure cette deuxième phase, l’architecte ou l’architecte d’intérieur remettra au maître d’ouvrage l’ensemble de l’étude pour obtenir son approbation avant de poursuivre les démarches. Si tout est conforme à ce que le maître d’ouvrage souhaitait, alors l’architecte DE-HMONP ou l’architecte d’intérieur peut passer à la dernière phase qui est l’organisation sinon ils doivent revenir en arrière en produisant une nouvelle APD.

La maîtrise d’œuvre d’exécution (MOE)

Le dépôt du permis de construire

organiser : la phase d’organisation est souvent assimilée à une phase administrative. Si le projet en cours est simplement une rénovation du bâti de faible importance, l’architecte ou l’architecte d’intérieur devra simplement faire une déclaration préalable de travaux. En revanche, si les travaux engendrés sont de plus grandes ampleurs il faudra faire une demande de permis de construire auprès de la mairie.

L’établissement du dossier de consultation des entreprises (DCE) 

Une fois que la mairie a validée cette étape, l’architecte DE-HMONP pourra commencer à produire le DCE. Le dossier de consultation des entreprises est un document qui regroupe :

  • le Cahier des Clauses techniques particulières : un document qui décrit le plus précisément possible les travaux à effectuer pour chaque corps de métier.
  • le Cahier des Clauses administratives particulières : il recense le type du projet, les caractéristiques, la rémunération, les pénalités de retard, les délais, la sécurité sur le chantier, la réception etc.

les éléments graphiques : l’architecte et l’architecte d’intérieur vont transmettre aux entrepreneurs tous les éléments qui vont leur permettre de comprendre le projet. Comme par exemple l’implantation des équipements électriques, les faux-plafonds, le calepinage de sol.

L’appel d’offre et le choix des entreprises de bâtiment

Une fois que le DCE est constitué, il doit être remis aux entreprises sélectionnées en accord avec le maître d’ouvrage. Si toutes les entreprises acceptent de travailler sur le projet de l’architecte DE-HMONP ou de l’architecte d’intérieur. Chaque partie signera l’ordre de service qui enclenchera le démarrage du chantier.

Le suivi des travaux

Lorsque les travaux vont démarrer, l’architecte et l’architecte d’intérieur prendront la casquette du maître d’œuvre de l’opération. Son rôle est donc d’organiser les réunions de chantier, de planifier et coordonner l’intervention des entrepreneurs, faire le suivi de chantier en contrôlant régulièrement la conformité des ouvrages et rédiger les comptes rendus. 

Une fois le projet terminé, l’architecte DE-HMONP ou l’architecte d’intérieur assistera le maître d’ouvrage dans la réception des ouvrages. Il rédigera le procès-verbal et la liste des réserves éventuelles pour chacune des entreprises. 

La mission de l’architecte ou de l’architecte d’intérieur se terminera lorsqu’il n’y aura pas ou plus de réserves. Dans ce cas, le maître d’œuvre transmettra la déclaration d’achèvement des travaux à la mairie.

Combien coûte la prestation d’un architecte HMONP ?

La prestation d’un architecte dépendra de la mission que vous lui aurez demandé.

Les honoraires d’un architecte pour une construction

Pour les architectes, ils n’existent pas d’honoraires fixes puisque l’ordonnance du 1er décembre 1986 indique que tout professionnel est libre de pratiquer sa méthode de tarification et de fixer les honoraires qu’ils souhaitent. Malgré qu’il n’y ait pas de tarification universelle pour tous les architectes. Ces derniers calculent leurs honoraires selon le coût total des travaux, la complexité du projet ainsi que la durée de la mission. 

Si nous devions vous donner une fourchette du coût des honoraires, il se situerait entre 8 et 15%. Plus le coût total des travaux est onéreux, moins le pourcentage des honoraires de l’architecte est élevé, et vice-versa.

Les honoraires d’un architecte pour la réalisation de plans

Par ailleurs, le principe est le même pour un architecte DE-HMONP. Vous êtes tout à fait en mesure de demander à un architecte uniquement la réalisation de plans. Dans ce cas, suivant le projet l’architecte facture entre 2000 et 5000 €. Cette prestation comprends la réalisation du dossier de plans (plans masse, plan coupe, façades et plans de situations).

Les honoraires d’un architecte pour la réalisation d’un permis de construire

Si vous souhaitez réaliser les travaux de votre bien seul et qu’il excède les 150 m². Alors, il faudra obligatoirement passer par un architecte pour faire une demande de permis de construire auprès de votre mairie. Généralement, le tarif d’un architecte pour ce type de prestation est estimé à environ 50 € hors taxe par m². À l’inverse, si vous confiez la réalisation de votre projet à un architecte, la demande de permis de construire est incluse dans ses honoraires. 

Combien coûte la prestation d’un architecte d’intérieur ?

Il n’existe pas de prix fixe puisqu’il n’existe pas de prestation fixe. Vous pouvez faire appel à un architecte d’intérieur pour une rénovation légère, moyenne, lourde, un conseil couleur, d’aménagement etc. et donc suivant la prestation que vous choisissez les honoraires de l’architecte d’intérieur seront différent.

Les honoraires d’un architecte d’intérieur pour une rénovation lourde

Pour les architectes d’intérieurs, le principe est le même. Le pourcentage des honoraires se calcule selon le coût total des travaux, la complexité du projet ainsi que la durée de la mission. Généralement, le coût total des honoraires se situe entre 10 et 15% du montant total des travaux.

Les honoraires d’un architecte d’intérieur pour une prestation de conseil couleur

Pour se diversifier les architectes d’intérieur peuvent proposer du conseil couleur, des idées d’aménagement… Dans ces prestations-ci, leurs honoraires sont calculés par forfait. Par exemple, le prix moyen pour un conseil couleur de 2 heures se situe généralement entre 100 et 200€. Bien sûr, cette fourchette varie selon le contenu que produira l’architecte (compte rendu manuscrit, croquis, moodboard, simulation 3D).

Comment trouver le bon architecte/ architecte d’intérieur ? 

Bonne nouvelle, les possibilités sont multiples. Pour trouver la perle rare, nous vous conseillons de vous renseigner pour un architecte auprès de l’Ordre des architectes. Il référence plus de 30 000 architectes diplômés. Pour cela, rendez-vous directement sur leur site, sous la rubrique « trouver un architecte ». Ensuite, vous allez pouvoir filtrer votre recherche. Par région, ville ou département pour trouver les architectes qui se trouvent près de votre domicile.

Pour un architecte d’intérieur, le processus est le même. Soit vous vous rendez sur le site du Conseil Français des Architectes d’intérieur. Sous la rubrique « rechercher un architecte ou une annonce ». Ou bien sur le site de l’Union Nationale des Architectes d’intérieur, Designers sous la rubrique « espace membre ». 

Vous pouvez également vous rendre dans des salons pour faire la rencontre et découvrir le travail des architectes et des architectes d’intérieur : salon de l’Habitat, salon Maîtrise d’Oeuvre, ARCHI Vision, Solutions rénovation etc. 

Sinon pour être sûr de ne pas vous tromper faites appel à Monsieur Peinture. Nous avons un large réseau d’architectes et d’architectes d’intérieur dans toute la France. Nos équipes vous trouveront la personne idéale pour votre projet.

 

Menu