Lasure : caractéristiques, application et prix au m²

Application au pinceau de la lasure

La lasure est un produit qui traite et protège les boiseries intérieures et extérieures. Ce type de revêtement a la particularité de donner un peu plus de cachet aux supports en bois en leur apportant une finition brillante. En effet, ce produit laisse apparaître le veinage du bois qu’elle soit transparente ou colorée. L’utilité première du produit est de garantir une protection du bois contre les rayons UV et les projections d’eau. Elle aide le bois à lutter contre l’usure du temps. En matière de prix, ce produit coûte en moyenne de 3 à 15 € le m². Comptez de 15 à 50 € le m² pour l’application par un professionnel. Notre entreprise de peinture et de rénovation vous partage toutes les informations à connaître sur la lasure. 

Qu’est-ce que la lasure ? 

À l’instar des vernis, des vitrificateurs ou encore des saturateurs, c’st un produit qui a été conçu pour protéger et décorer les supports en bois. Sa caractéristique est d’être non filmogène. Cela signifie que, dès lors qu’elle est appliquée, elle pénètre et migre vers les fibres du bois. Elle ne crée qu’un très léger film protecteur autour du support, puisqu’elle est presque entièrement absorbée. 
Cette spécificité s’explique par sa composition très faible en liants. Ces derniers sont à base d’huile (huile de lin ou de ricin) ou sont des résines polymères (acryliques ou alkydes). Ajoutés à cette faible quantité de liants, la partie solvant. Il existe des lasures à base d’eau (comme les peintures acryliques) ou à base de solvants de type organique (comme les peintures glycérophtaliques).

Quels sont les différents types de lasure ? 

Lasures à base d’eau ou de solvant organique

Les lasures à base d’eau sèchent très vite et sont quasiment inodores. Leur composition est très peu polluante. En effet, celles en phase aqueuse sont respectueuses de l’environnement. Elles ont aussi la particularité de mieux imperméabiliser le support en adhérant plus facilement aux fibres du bois que celles à base de solvants organiques

Ces dernières contiennent des produits dérivés du pétrole. Elles dégagent donc une forte odeur, souvent dû au white spirit qu’elles contiennent. Elles ne sont pas écologiques, et présentent au sein de leur composition des dérivés du pétrole. Toutefois, celles à base de solvants organiques sont très faciles d’application.

Les différentes substances 

Les lasures ont soit une substance gel, ou bien une substance plus fluide. Sur ce point, le choix entre ces deux catégories va se jouer en fonction du type de support à recouvrir. Si le support en bois à protéger est une pièce de mobilier (mobilier de jardin, table en bois, etc.), une porte ou un volet que l’on peut dégonder, alors une lasure fluide sera idéale. À l’inverse, s’il s’agit de boiseries qu’il faut peindre à la verticale (comme les poutres, palissades ou clôtures en bois), il sera préférable de se tourner vers celles à la substance gel. Ces dernières seront plus simples à travailler.

Les colorations

Les lasures sont soit transparentes ou colorées. Les teintées pourront raviver la couleur du bois, tout en laissant apparaître son veinage. Par ailleurs, elles protégeront plus efficacement le bois des rayons UV. À noter, celles de couleur blanche permettent d’éclaircir légèrement les bois trop foncés.

Lasures spéciales intérieures et extérieures 

Enfin, il existe des lasures :

  • spéciales intérieures,
  • spéciales extérieures,
  • ou mixtes (peuvent s’appliquer sur tous les bois).

Parmi celles d’extérieures, il y en a de “haute protection” et de “conditions extrêmes” pour les régions humides et très pluvieuses. 

Quels sont les avantages et défauts ? 

Les lasures sont hydrofuges. Elles protègent le bois de l’eau et de l’humidité, tout en le laissant respirer. C’est pourquoi, on dit qu’elles sont aussi microporeuses. Attention cependant, ce produit protège très peu le bois contre les parasites, les champignons et bactéries. En principe, elle n’est pas fongicide. De surcroît, elles ne permettent pas d’éviter les rayures et n’augmentent pas la résistance du bois contre les chocs quotidiens. 

D’un point de vue esthétique, elles préservent l’apparence naturelle du bois. Ce dernier garde ainsi tout son cachet. 
Ce produit ne s’écaille pas facilement avec le temps. C’est un produit assez durable, qui protège le bois entre 4 à 12 ans en fonction de la qualité du produit. Toutefois, passé ce délai, la texture devient farineuse. Si c’est le cas, c’est le moment de lasurer à nouveau.

Comment appliquer de la lasure ? 

La préparation du support 

La lasure pénètre dans le bois. Avant de l’appliquer, il faut donc veiller à ce que ce dernier soit prêt à l’accueillir. Par conséquent, la préparation du support à lasurer est une étape essentielle. 

Plusieurs cas de figure existent. 

Si le bois est neuf, alors il faudra le dépolir. Cette action vise à poncer la surface trop lisse.  Pour ce faire, frottez le support à l’aide d’un papier de verre abrasif. Cette méthode de préparation du support sera à effectuer également dans le cas d’un bois déjà lasuré. Après le ponçage, il sera nécessaire de dépoussiérer le support à l’aide d’une brosse ou d’une soufflerie.

Si le support en bois est abîmé, et qu’il présente des irrégularités, il faudra d’abord décaper la surface avant de reboucher les trous. Dans un tel cas, vous pourrez utiliser une pâte à bois ou un enduit de réparation spécial bois.

L’application 

Une fois le support totalement propre et poncé, vient le moment d’appliquer la lasure. Le produit peut s’appliquer avec une brosse, au pinceau ou encore avec un spalter. Différentes couches seront nécessaires. Si le support est en intérieur, deux couches suffiront. Cela dit, si le support se trouve en extérieur, plus exposé aux UV et aux intempéries, alors il faudra appliquer trois couches
Préférez une application de la lasure dans le sens des veines du bois. Les deux ou trois couches appliquées devront être fines pour pouvoir bien adhérer au support. Le temps de séchage entre les différentes couches sera indiqué par le fabricant. En général, ce temps n’excède pas plus de 48 heures. 

Lasures : prix au m²

Les prix des lasures diffèrent en fonction de plusieurs paramètres : 

  • la marque,
  • sa finition, 
  • sa spécificité (pour bois intérieur, extérieur ou mixte)
  • le type de bois sur lequel elle peut être posée (acajou, chêne, pin…)
  • s’il s’agit d’une lasure en phase aqueuse ou solvant 
  • ou bien, colorée ou transparente 
  • la durée de tenue dans le temps

Globalement, le prix oscille entre 3 à 15 € le m²
Voici des exemples pour bois extérieur en chêne et en finition satinée.

Pot de lasure de la marque Zolpan.

Saitzol Acryl – Zolpan

45,60 € le litre (soit 11,40 € le m²)

Pot de lasure de la marque Tollens.

Toll’Azur – Tollens 

39,50 € le litre (soit 9,80 € le m²)

Linitop Solid – LINITOP

34,90 € le litre (soit 2,90 € le m²)

Combien coûte l’application par un professionnel ?

Un professionnel qualifié, tel qu’un menuisier ou un artisan peintre, aura le savoir-faire technique nécessaire pour lasurer tout type de support en bois. Il aura à sa portée tous les outils indispensables. Faire appel à un artisan vous permet d’être sûr que le produit sera bien appliquée.

Avant de commencer les travaux, le professionnel établira avec vous un devis peinture. le montant indiqué par ce dernier dépendra  : 

  • du type de support (pièce de mobilier, porte, clôture…),
  • de l’état du support (en fonction qu’il nécessite une préparation plus ou moins longue), 
  • du nombre de couches à appliquer,
  • de la surface en m².

De manière générale, comptez entre 20 à 50 € le m² pour la main-œuvre professionnelle et la fourniture. 

Lasure : questions fréquentes

en appliquer ? 

Ce produit peut être appliquée sur tout type de support en bois véritable : 

  • bardage 
  • clôture
  • porte
  • volet
  • pièce de mobilier
  • portail
  • pergola
  • palissade
  • abris de jardin

Veillez à utiliser une lasure “spéciale extérieure” pour les supports en bois extérieurs. 

Quelle est la différence entre lasure et vernis ?

Le vernis va venir déposer un film brillant autour du support en bois. Tandis que celle, non filmogène, s’imprègne dans le support en bois pour le protéger, mais également le décorer. Seul un très fin film reste sur la surface pour apporter un aspect brillant. 

Le vernis permet d’augmenter la résistance du bois contre les chocs et les rayures. La lasure protège le bois contre les UV et les projections d’eau. 

De plus, le vernis peut s’appliquer sur de la peinture pour bois. Alors que la lasure s’applique à même le bois. 


Enfin, le vernis ne s’applique qu’en intérieur. La lasure, quant à elle, peut s’appliquer en intérieur comme en extérieur. 


Un projet ?