Le vrai prix des travaux de peinture

Peinture

Qu’est-ce qui coûte cher dans les travaux de peinture ? De quoi dépend le prix ?

On vous dit tout pour connaître le vrai prix des travaux de peinture et comprendre vos devis.

La réaction est souvent la même quand quelqu’un fait réaliser un devis de peinture pour la première fois : « c’est cher ! ». Du coup, nous voulions vous donner quelques explications, pour y voir plus clair.

Tout d’abord, le prix des travaux de peinture, c’est 80% à 90% de main d’œuvre, et moins de 20% de peinture, fournitures, et matériel. Pour établir un devis, un peintre va principalement évaluer le nombre de journées de travail nécessaire, et appliquer un taux journalier. Par conséquent, ce qui coûte cher, c’est ce qui prend du temps au peintre.

Voici les principaux points pour comprendre le vrai prix des travaux de peinture.

Ce qui coûte cher

La préparation des murs

Toute la préparation nécessaire sur un mur avant de peindre, afin de le rendre complètement propre et lisse. Selon l’état du mur (voir notre page dédiée), cela comprend : grattage, ouverture et rebouchage des trous ou fissures, une ou plusieurs passes d’enduit et ponçage. Il faut également compter la protection du chantier et le déplacement des meubles, dans le cas d’un appartement meublé.

Les boiseries compliquées (portes, fenêtres, placards)

Les boiseries prennent du temps au regard de la surface à peindre. Premièrement quand elles sont endommagées et nécessitent un travail de réparation, et ensuite quand elles sont complexes (porte avec relief, fenêtre à petits carreaux, petits placards, etc.).

Les radiateurs

Les radiateurs, notamment ceux en fonte, prennent du temps car leur forme ne permet pas une application rapide de la peinture. Par ailleurs, il est parfois nécessaire de les décrocher pour les traiter à part, avant de les remonter.

La hauteur sous plafond

La hauteur sous plafond coûte cher, dès lors qu’un échafaudage ou pont roulant est nécessaire, car pour des raisons de sécurité il faut alors au moins deux peintres, et car il faut monter et démonter cet échafaudage.

Les moulures ou corniches au plafond

Les moulures ou corniches coûtent cher car on ne peut pas les peindre avec un rouleau. C’est un travail minutieux à l’aide d’une petite brosse.

Les rechampis (quand on a plusieurs types de peinture dans une même pièce)

Lorsque l’on utilise différentes peintures dans une même pièce, il faut délimiter clairement les différentes parties, en les protégeant alternativement, c’est ce qui s’appelle faire un réchampi, et cela prend du temps.

L’attente pendant les temps de séchage, lorsque le chantier est petit

Entre différentes couches, il existe des temps de séchage incompressibles, de l’ordre de plusieurs heures. Sur un chantier de plusieurs pièces, cela n’a pas d’importance, car le peintre travaille alors dans une autre pièce, mais sur un petit chantier, ce temps est perdu.

Les couleurs fortes

Quand on peint avec des couleurs fortes, par exemple un rouge pétant, un bleu ou un vert foncé, il faut parfois plus de deux couches pour couvrir le mûr parfaitement. Par conséquent, cela augmente le prix des travaux de peinture. On n’a pas ce problème avec une couleur légère, par exemple un gris ou un blanc cassé.

Les déplacements

Un peintre se déplace généralement avec un véhicule utilitaire, afin de transporter le matériel et la peinture. Cela prend du temps quand le chantier est situé loin de son domicile, ou qu’il y a des problèmes d’embouteillage ou stationnement. D’une façon ou d’une autre, ce temps perdu en déplacements aura un impact sur le prix des travaux de peinture. Les entreprises d’une certaine taille s’en sortent mieux, car elles peuvent optimiser ce temps, avec un chauffeur faisant le tour des chantiers.

Ce qui ne coûte pas cher (relativement)

L’application de peinture sur des murs prêts à peindre

Une fois la pièce protégée et le mur bien préparé, peindre au rouleau sur un mur, même sur une grande surface, est relativement rapide.

L’achat de la peinture

Que l’on prenne une peinture professionnelle standard ou une peinture de marque premium type Farrow & Ball, le prix au litre est relativement négligeable par rapport au prix global du chantier. Les peintres ont des accords commerciaux avec les distributeurs de peinture, et ne payent donc pas le prix grand public. Éventuellement, le peintre peut surfacturer dans le cas d’une peinture de marque premium, car il risque de mettre plus de temps à l’appliquer (souvent ces peintures sont moins faciles à appliquer et nécessitent plus de couches), mais la différence vient du temps de travail nécessaire plutôt que du prix de la peinture au litre.

L’achat du matériel et des autres fournitures

Au-delà de la peinture, le prix du matériel et des autres fournitures est négligeable par rapport au prix du chantier.

Chez Monsieur Peinture, nos tarifs sont compétitifs (voir nos prix), car nous mutualisons et centralisons un certain nombre d’activités. Nous attribuons les chantiers aux peintres les plus proches et optimisons la logistique. Par ailleurs, nous vous conseillons en toute transparence sur les différentes options possibles et leur impact sur le devis. 

 

 

Un projet ? Estimez le budget pour vos travaux grâce à notre simulateur, ou contactez-nous pour obtenir un devis (gratuit) ici ou au 07 57 90 29 27.

Voici d’autres liens ou articles utiles pour concernant vos travaux de peinture :

Menu