Crépi : conseils et prix au m²

Le crépi (oui, cela s’écrit « crépi » et non « crépis ») est certainement le revêtement le plus utilisé en façade extérieure, notamment sur les murs de briques et de béton. Le crépi se compose la plupart du temps de ciment et de sable (ou parfois de granulats). Il permet de rénover et protéger votre façade. En moyenne, comptez entre 30 et 80€ du m² pour une application pour un artisan. Ce prix varie en fonction de plusieurs éléments, notamment le type de crépi. Vous avez un projet ? Avant de vous lancer, voici le guide sur le crépi par Monsieur Peinture.

À quoi sert le crépi ?

Le crépi sert tout simplement de couche de finition sur les revêtements extérieurs de votre maison. Premièrement, il sert donc d’aspect décoratif. En effet, il va permettre de lisser le mur en fonction de l’application que vous allez faire. Il va cacher les éventuelles imperfections de votre façade.

Mais son rôle va au-delà de ça. En effet, il va permettre d’imperméabiliser, de protéger le mur et d’éviter l’apparition de fissures dues au froid ou à l’humidité. 

Pour finir, le crépi renforce l’isolation thermique et phonique de votre habitation. C’est l’application de ce revêtement qui va venir faire barrière contre le froid mais aussi contre les bruits extérieurs.

Un projet ? Estimez le budget pour vos travaux en quelques clics ou appelez-nous au 07 57 90 29 27

Quelles sont les caractéristiques du crépi ?

Tout d’abord, il existe deux grandes catégories de crépi, le crépi traditionnel et le crépi monocouche. Elles se déclinent ensuite dans plusieurs teintes et finitions. Mais comment faire le bon choix ? 

Le crépi traditionnel

Le crépi traditionnel est un crépi à base de chaux hydraulique et de granulats. Il convient à quasiment tous les types de façades (pierres, briques, parpaings et béton). 

Généralement, il s’applique en trois couches. La première couche sert d’accroche. Ensuite, la seconde doit être appliquée en couche plus épaisse pour rattraper les imperfections qui n’ont pas été masquées par la couche d’accroche. Enfin, la troisième couche, la couche de finition, permet de parfaire le résultat et d’avoir un rendu bien homogène et lisse.

Le crépi monocouche

Le crépi monocouche quant à lui est un crépi à base de chaux et de ciment. C’est un produit qui est prêt à l’emploi. Il est idéal pour les façades en parpaing, brique et béton. En revanche, il ne convient pas aux façades en pierre car ce type d’enduit est trop compact pour ce type de support. 

C’est le type de crépi qui est le plus répandu en rénovation de façade puisqu’il est facile à appliquer et a une durée de vie de 30 à 40 ans

Comment appliquer un crépi traditionnel ou monocouche ?

La mise en place du chantier et la préparation du support 

Si vous souhaitez faire vous-même les travaux de rénovation de votre façade, vous devrez dans un premier temps vous munir d’une échelle ou d’un échafaudage pour atteindre les parties hautes de votre façade. 

Ensuite, vous devrez préparer votre support. Pour cela, il faudra dans un premier temps dégrossir avec une brosse métallique pour retirer toutes les saletés qui se sont déposées sur votre façade.

Puis, il faudra appliquer un nettoyant pour façade pour enlever le reste des résidus qui n’a pas pu être retiré avec la brosse métallique.

Enfin, nous vous conseillons d’appliquer un produit antimousse pour éviter l’apparition de mousses ou d’algues sur votre façade.

Une fois que votre support est bien préparé, vous devrez protéger votre sol, les menuiseries et vitrages pour éviter de mettre du crépi sur ces surfaces là.

Le traitement des fissures (optionnel)

Si votre façade est en très bon état et ne comporte pas de fissures, vous pouvez passer directement à l’étape suivante.

En revanche, si votre mur contient quelques petites imperfections ou fissures, vous devrez impérativement les traiter avant d’appliquer votre crépi. Pour cela, il suffit d’ouvrir avec un grattoir triangulaire les fissures. Ensuite, dépoussiérez à la soufflette et comblez les fissures avec un mastic extérieur. Puis, lissez la surface.

NB : Si jamais les fissures sont trop importantes, il faudra les reboucher avec un enduit de réparation.

L’application d’un fixateur et d’une sous-couche

Si votre façade est vieille, en mauvais état, nous vous conseillons d’appliquer un fixateur. Cela va permettre d’optimiser la durée de vie de votre crépi et d’éviter qu’il s’effrite au bout de plusieurs mois.
Ensuite, si vous choisissez d’appliquer un enduit monocouche, passez directement à l’étape suivante. À l’inverse, pour l’application d’un crépi traditionnel, vous devrez appliquer une sous-couche. Elle va permettre de faire adhérer plus facilement le crépi à la façade.

L’application du corps d’enduit sur le support

Avant de vous lancer dans l’application du corps d’enduit, autrement dit de la deuxième couche uniquement pour l’enduit traditionnel, lisez bien les indications sur l’emballage pour connaître notamment les temps de séchage.

Pour commencer, vous devrez charger votre taloche. Ensuite, appliquez le crépi sur environ 2 mm d’épaisseur sur le mur en travaillant de bas en haut et en faisant des mouvements circulaires. Sur les zones les plus compliquées à atteindre, vous pouvez utiliser un couteau à enduire.

L’application de la couche de finition sur le support

Une fois que vous avez respecté le temps de séchage, vous pouvez passer à la couche de finition

En fonction de l’outil que vous utiliserez, le rendu sera différent. Voici quelques exemples de rendus que vous pouvez faire sur votre façade : 

  • Taloché : finition lisse réalisée à l’aide d’une taloche éponge.
  • Gratté : finition réalisée à l’aide d’un gratton.
  • Brut de projection : enduit non retravaillé après projection.
  • Rustique-écrasé : brut de projection partiellement écrasé à la taloche.
  • Grésé : finition présentant des stries.
  • Brossé : finition grattée travaillée à la brosse.
  • Jeté truelle : application manuelle à l’aide d’une truelle.
  • Tyrolien : finition à la tyrolienne.

Quel est le prix au m² d’un crépi ? 

Le crépi est un revêtement peu onéreux, que ce soit pour la fourniture ou l’application.

Le prix de la fourniture d’un crépi

Si vous êtes un particulier et que vous achetez en ligne ou dans une grande surface de bricolage, le coût de revient se situe généralement entre 10 et 15€ du m²

Le prix de réalisation d’un crépi de façade extérieur par un artisan

La réalisation d’un crépi sur votre façade est relativement compliquée ,notamment si vous avez une grande hauteur à crépir. Dans ce cas là, il vaut mieux faire appel à un professionnel qui disposera de tout le matériel nécessaire (échafaudage…). 

Plusieurs facteurs peuvent faire varier le prix de l’application d’un crépi par un professionnel. Premièrement, il y a la surface en m², et le type de finition que vous souhaitez (taloché, projeté…). Ensuite, on retrouve principalement l’état du support, l’accessibilité et la localisation du chantier. En moyenne, comptez entre 30 et 80€ du m². Ce prix inclut la fourniture et la main d’œuvre. En plus de cela, il faut compter le coût de l’échafaudage éventuel et de la mise en place du chantier.

Vous avez un projet et souhaitez un chiffrage plus précis ? N’hésitez pas à nous faire parvenir une demande de devis travaux sur notre site.  

Un projet ? Estimez le budget pour vos travaux en quelques clics ou appelez-nous au 07 57 90 29 27

Un projet ? Estimez le budget pour vos travaux en quelques clics ou appelez-nous au 07 57 90 29 27

Découvrez d’autres articles sur les travaux de rénovation ou demander un devis travaux :

Menu