Comment financer des travaux dans un logement  ?

Financement travaux rénovation

Vous vous demandez comment financer de petits travaux dans votre logement ? Même s’ils semblent être petits et rapides, les travaux de rénovation requièrent tout de même un certain investissement financier. Si vous n’avez pas suffisamment de liquidités disponibles, vous risquez de faire traîner ces travaux dans le temps, voire même de ne jamais les commencer.

Il est donc conseillé lorsque vous envisagez de lancer des travaux de rénovation, d’évaluer le montant nécessaire et de vous assurer que ce montant est bien disponible. Si ce n’est pas le cas, découvrez dans cet article quelques solutions pour financer vos petits travaux d’aménagement.

Recourir aux aides d’État

Si vous comptez engager des petits travaux de rénovation énergétique dans votre logement, recourir aux aides de l’État est une des premières solutions existantes. En effet, c’est la première option à privilégier avant de se renseigner sur les différentes propositions de crédit travaux des organismes financiers. 

Sachez que pour faire face au réchauffement climatique, le gouvernement a décidé de soutenir tout projet de rénovation visant une transition énergétique. Il permet donc aux particuliers comme aux entreprises de recourir à des aides pour financer leurs projets. Il arrive même que l’État subventionne à un certain pourcentage ou entièrement ces travaux. Bien entendu, le montant du prêt ou de la subvention peut être très élevé. Tout dépend de la taille du budget à allouer aux travaux. Voici quelques formes d’aide que peut apporter l’État.

Le prêt à taux zéro

Avec le prêt à taux zéro, le bénéficiaire peut demander un prêt d’environ 30  000 euros remboursable sans intérêt. La durée du remboursement est généralement comprise entre 20 ans et 25 ans. Cette initiative est née de la volonté de l’Etat à soutenir tous travaux de rénovation visant une transition énergétique. L’emprunteur pourra également bénéficier d’une période de différé allant de 5 à 15 ans. Une liste de travaux est disponible à cet effet. Les petits travaux de rénovation que vous souhaitez lancer doivent figurer sur cette liste pour que votre projet puisse être éligible.

Les subventions de l’Anah

Si vous manquez de moyens pour réaliser des petits travaux de rénovation sur votre ancien logement, vous pouvez bénéficier de quelques subventions de l’Agence nationale de l’habitat. Celles-ci peuvent avoisiner 25  000 euros selon le projet.

Le crédit d’impôt

D’un montant maximum de 8 000 euros par personne, le crédit d’impôt traduit parfaitement la volonté de l’Etat d’accompagner les projets de rénovation énergétique. Grâce à cette forme d’accompagnement, 30 % des dépenses que vous engagez dans les petits travaux de votre logement sont couverts.

Se tourner vers les banques

Les banques proposent plusieurs formes de crédit qui vous permettent de financer les travaux de rénovation de votre logement. Qu’il s’agisse de petits ou grands travaux, elles ont souvent la formule adaptée. Une d’entre elles est le crédit travaux qui est en réalité un emprunt à la consommation permettant de faire des travaux dans son logement. Votre banque ou celle que vous sollicitez vous l’accordera après avoir étudié votre endettement ainsi que votre capacité de remboursement. Notons que le crédit travaux peut atteindre une valeur de 75  000 euros selon le type de projet et peut avoir différentes formes.

Le crédit affecté

Le crédit affecté est un prêt destiné à l’achat d’un bien ou d’un service précis (dans votre cas, des travaux de rénovation). La banque qui l’octroie peut jouer également un rôle de contrôleur de l’évolution des travaux et des dépenses réalisées. Elle va pouvoir réclamer les devis établis par des professionnels à cet effet. L‘avantage avec le crédit affecté est que vous êtes protégé en cas de travaux non réalisés par l’entreprise en charge de votre projet. Cependant, retenez que vous ne pouvez pas utiliser ce crédit pour l’achat d’un bien ou service autre que celui annoncé à l’organisme prêteur.

Le prêt non affecté

Quant au prêt personnel non affecté, vous pouvez l’obtenir sans avoir à justifier de ce pour quoi il est destiné. Cette forme de crédit convient parfaitement pour le financement de petits travaux dans votre logement mais aussi pour financer votre déménagement ou d’autres frais annexes.

Vous pouvez avoir plusieurs autres propositions de crédit dans une banque. Les offres varient d’une banque à l’autre, mais vous trouverez sûrement une offre qui correspond à votre projet. Ne l’oubliez surtout pas , si les petits travaux à engager dans votre logement ont trait à la transition énergétique, vous pouvez vous tourner vers l’État.


Un projet de travaux ?