Santé & Environnement – ITW Dir. Technique Tollens

Peinture

Peinture saine, peinture biosourcée, impact environnemental… Les conseils d’un expert.

Pour répondre à nos questions, nous avons interrogé Olivier Montagne, Directeur Technique du fabricant de peinture Cromology (Tollens, Zolpan).

1. A-t-on raison de se méfier de la peinture et de son impact sur la santé ?

Alors, ce qui est vrai, c’est qu’on souffre d’un mauvais héritage. On a tous entendu parler des peintures au plomb, qui n’existent plus depuis plus de 50 ans. Fort heureusement, on a fait d’énormes progrès. Des progrès contraints par la réglementation mais aussi par la volonté de certains fabricants, comme nous, d’être à la pointe sur ces sujets. À tel point qu’il existe des matières premières qui sont interdites dans la peinture mais autorisées dans les cosmétiques.

Ensuite, c’est sûr que les exigences ne sont pas les mêmes pour un produit de façade très technique, avec des fonctions spécifiques, que pour une peinture intérieure, dans laquelle vous allez respirer toute votre vie. Donc, pour la peinture intérieure il y a des contraintes encore plus fortes

Une façon de se rendre compte de tout cela, c’est de lire les fiches techniques, mais également de regarder les labels. Dans les labels, nous avons des peintures qui proposent des garanties pour toutes les populations, mêmes les plus fragiles.

Par exemple, on a tous vu des parents qui attendent un enfant et qui une semaine avant l’accouchement de madame vont se mettre à préparer la chambre du bébé. Pour répondre à cet usage, nous avons des labels qui garantissent une qualité de l’air intérieur excellente au bout de 72 heures. Alors qu’en général, on regarde ce paramètre à 28 jours. Cela vous montre qu’il y a des progrès énormes, mais évidemment, toutes les peintures ne sont pas logées à la même enseigne, et c’est donc à l’acheteur d’être vigilant. 

2. Quelle est votre avis sur la peinture biosourcée ?

Dans un premier temps, il faut bien distinguer l’aspect sanitaire et l’aspect écologique.

Concernant la santé, une peinture biosourcée n’est pas forcément meilleure. Tout dépend de ce que vous mettez dedans. Il y a des matières premières naturelles saines, et d’autres qui ne le sont pas. Donc, ça dépend du choix de ces ingrédients.

Je pense que les peintures biosourcées, c’est plus une notion d’écologie, de soucis de la planète.

Ensuite, concernant leur qualité, vous allez trouver des matières premières qui sont de qualité, qui sont durables, mais il y en d’autres qui souffrent de certaines limites techniques. Par exemple, vous avez beaucoup de peintures biosourcées qui jaunissent à une vitesse incroyable. Il y a 100 ans, tout le monde s’en fichait parce qu’on n’avait pas mieux. Mais aujourd’hui, nous avons des produits labellisés, sains, qui sont d’un blanc éclatant et ce blanc éclatant va durer pendant 10 ans. Et si vous mettez à côté certains produits biosourcés, ce n’est absolument pas le cas.

Après, il y a une façon de lier les deux qui est intéressante, c’est d’utiliser des éléments biosourcées qui ont des propriétés spécifiques. Typiquement, utilisées certaines matières biosourcées vont donner une meilleure respirabilité à la peinture. Cela permet de mieux réguler l’humidité. Ou alors, il existe des peintures biosourcées avec des effets décoratifs extraordinaires, comme les peintures à la chaux.

Donc pour moi, la priorité, c’est d’utiliser des matières premières naturelles pour apporter une fonction spécifique.

3. Chez Cromology, que faites-vous pour réduire l’impact écologique de vos produits ?

Alors il y a ce que nous faisons dans notre quotidien et après, il y a les preuves que nous apportons à nos clients et aux donneurs d’ordres sur ce que nous faisons.

Déjà nos sites de production sont tous iso14001. Cela garantit que nous travaillons de façon propre, en évitant les déchets.

Ensuite, dans le choix des matières premières, nous nous assurons qu’elles ont un impact moindre sur la planète.

Par ailleurs, nous faisons en sorte que nos peintures soient durables, pour éviter de devoir repeindre trop vite.

Une façon d’évaluer cette dimension, c’est de lire les FDES, qui sont des fiches dans lesquelles vous allez trouver l’impact de nos produits sur beaucoup d’éléments : l’énergie, la consommation de ressources naturelles, ainsi que de multiples autres paramètres.

Notes sur le groupe Cromology

Cromology est un des leaders de la fabrication de peinture en Europe. C’est un groupe industriel Français, connu notamment à travers ses marques Tollens et Zolpan. Cromology est également un partenaire de Monsieur Peinture, puisque nous utilisons leurs peintures sur nos chantiers.

Bonus : découvrez en image l’interview d’Olivier Montagne, directeur technique de Cromology

 

Si vous avez besoin de conseils pour vos travaux ou d’un devis (toujours gratuit !), contactez Monsieur Peinture par ici ou par téléphone au 07 57 90 29 27.

Menu